Commémoration de l'abolition de l'esclavage : tour d'horizon des manifestations du 22 Mai

histoire
L'esclavage libéré de ses chaînes
Symbole de liberté dans la commune du Prêcheur. ©Orythys
La pandémie du Covid 19 et les règles strictes du déconfinement ont bouleversé l'organisation des commémorations de l'abolition de l'esclavage. Des manifestations sont prévues et certaines sont partagées sur les réseaux sociaux de vendredi 22 mai 2020.
Ce 22 mai 2020 aura une connotation particulière, les acteurs mnicipaux et associatifs ont du réinventer la commémoration pour perpétuer la memoire d'une liberté arrachée en 1848.
De Fort-de-France, en passant par Saint Pierre et Prêcheur, la pandémie a impacté toutes les organisations de festivités.
 

Fort-de-France
Rézistans’ à Tropiques Atrium (virtuel)


Tropiques Atrium Scène nationale célèbre les abolitions en s’ouvrant au monde grâce à un  travail pluridisciplinaire. Une plateforme numérique est consacrée à l’histoire des luttes vers l’abolition et ses lendemains.

Au programme cinema, musique, arts visuels, conférences. 
(Voir vidéo de présentation "Rezistans" avec Frederic Thaly de Tropiques Atrium)
Cinéma
Mary Prince, récit autobiographique d’une esclave antillaise - Arnaud Emery - 2017
Le pays à l’envers - Sylvaine Dampierre - 2007 (Portrait de la chorégraphe guadeloupéenne Léna Blou)
Filmographie : Une sélection d’oeuvres pour découvrir ces luttes à travers le 7e Art

Musique
Live Rézistans’ : Kali, Stella Gonis, Hugues Charlec
Jeff Baillard et son concept ELECTRIPPYCAL avec VJ-KSeen fusion son-vidéo et électro !

Paroles d’historiens et Ressources historiques
Regards croisés sur la place des femmes : Gilbert Pago et Muriel Descas Ravoteur
Pour en savoir plus… 2 sites partenaires : Manioc de l’Université des Antilles et Oliwon Lakarayib

Arts visuels
Le coup de crayon quotidien de François Gabourg
Echanges avec René Louise et retour sur sa dernière exposition Quintessence
Mickaël Caruge, Wolfric, Claude Cauquil et Bahbou Floro – Création - esplanade à partir du 22 mai !

Conférences
Dominique Cyrille - Docteur en Musicologie
Thème : Eléments de recherche sur la généalogie du bèlè de Sainte-Marie

Juliette Sméralda - Sociologue, chercheure, écrivain
Thème : Cheveux d’appoint, perruques, tissages, rajouts de l’Egypte antique à nos jours
Du 20 mai au 10 juin
.

Quatre Plasticiens pour 4 fresques de 4m par 4m (présentiel)
Ce défi commence vendredi 22 mai (10h) au 10 juin 2020. Il  permettra au public de voir l’évolution des oeuvres de Mickaël Caruge, Wolfric, Claude Cauquil et Bahbou Floro. Ils vont peindre des fresques autour de l’esplanade. Mickael Caruge, (diplômé de l’I rav  de Martinique).

Sur le Web


- En direct sur Martinique la 1ère Facebook : à 11 h heure de Martinique soit 17 h heure française : Environnement et héritages de l'esclavage : une heure d'échanges et de performances sur les réseaux sociaux pour une mémoire partagée. 
À l'affiche, Audrey Pulvar, Malcom Ferdinand, Gilbert Pago, des témoignages avec Wendie Renard et les performances de Joby Bernabé, ESy Kennenga, Dédé Saint-Prix, Livia Louis-Joseph-Dogué, Fabrice Di Falco

Autres réalisations visibles sur les plateformes web : 

- Le réalisateur Jocelyn Jonaz  présente sur le net, son film magazine de 52 minutes en introspection avec des "marrons". Madjaka, un marron dans les bois d'une habitation va remémorer l'histoire tragique et inhumaine de l'esclavage. Le documentaire a été écrit par Jocelyn Jonaz et l'historien Armand Nicolas. Il s'agit d'une analyse du professeur Charles Nicolas sur cette question. La distribution avec Pierre Édouard Decimus , Papa slam, k0lo Barst    

- Jean Claude Lamorandière, Monique et Claude Rodap proposent sur le web une grande fresque  en 7 tableaux sur  Saint Pierre.
Une trame intéressante qui parle de 1848, Révoltes, lumière et Cendres est à découvrir. Un autre proposition demeure les tambours de la révolte.’

- La conférence virtuelle animée par Rodolphe Solbiac maître de conférences à l'université des Antilles abordera le thème : réparations une exigence urgente pour l‘humanité. Cette initiative marque le 20e anniversaire du Mir.

En ce 22 mai 2020, l’abolition de l’esclavage de 1848 résonne majestueusement dans l’écho d’aujourd’hui du Professeur Aimé Charles-Nicolas résolument tourné vers demain. Et le tanbouyé Ludovic les porte à bout de bras.
 
Le lien "écouter-voir  22 Mai https://vimeo.com/421210928/cb722c2e5c 

Au Prêcheur la commune propose  plusieurs actions :

 
  • Une vidéo sur l’esclavage qui sera diffusée sur les réseaux sociaux avec l’intervention de plusieurs historiens et personnalités ;
  • Un dépôt de gerbe sur deux lieux de mémoire en partenariat avec Péyi’A : 9 h : au pied de la stèle au quartier Sainte-Philomène à Saint-Pierre - 10 h : route des fusillés au Prêcheur

Commémoration du 22 Mai 1848


"Dans le cadre de la commémoration de l’insurrection anti-esclavagiste victorieuse du 22 mé 1848 et dans ce contexte de crise sanitaire, PÉYI-A observera un moment de célébration très sobre en partenariat avec la ville du Prêcheur, la CSTM et le groupe des patriotes IEMO. Nous procéderons au dépôt de gerbes sur deux lieux de mémoire :
09h : au pied de la stèle au quartier Sainte-Philomène à Saint-Pierre
10h : route des fusillés au Prêcheur.

Les moments de rassemblement étant à proscrire en cette période, les membres présents représenteront l’ensemble de nos camarades"
, indique la formation politique du député Jean-Philippe Nilor et Marcellin Nadeau, le maire du Prêcheur.

Cérémonie symbolique sous la forme d'un dépôt de gerbe à Sainte Philomène à 10h00, à Saint-Pierre dans le respect des dispositions de prévention appropriées, en présence des délégations des organisations prenant part à cette manifestation : le CNCP - Mouvement Asé Pléré Annou Lité, Martinique Écologie, Le MIM, Le PALIMA, Le  PCM, Le GRAC et L’UGTM
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live