martinique
info locale

Comment imagine-t-on vivre au Prêcheur menacé par les risques naturels ?

risques naturels
Rivière des Abymes au Prêcheur
Les coulées de boue dans la rivière des Abymes au Prêcheur. ©Martinique La 1ère
Un film participatif a été projeté vendredi soir (5 juillet 2019), dans le bourg du Prêcheur. Ce projet consiste à rendre les habitants acteurs de leur territoire. Ce sont eux qui ont rédigé le scénario, qui ont préparé les entretiens qui ont choisi les lieux à filmer.
 
Il s’agit d’un court métrage de 40 minutes réalisé par des préchotins sur leurs réalités au quotidien, face aux aléas climatiques, ainsi que la problématique du renouvellement de l’habitat.
 
Grégory Gendre, est le maire de la petite commune de Dolus en Charente-Maritime, confrontée elle aussi à des soucis environnementaux et de gestion d’espace naturel. C’est lui qui a réalisé ce petit film, dont il nous livre le synopsis. 

Grégory Gendre

La commune du Prêcheur fait face à de nombreux risques naturels. Montée des eaux, houle cyclonique, risques sismiques, et lahars. Il y a urgence d’agir, et la ville s’est engagée sur la relocalisation de son école, puis d’une partie des habitations.

Pour Grégory Gendre, ce petit film dont l’expérience est partagée, sera également profitable aux deux villes.

Grégory Gendre

Le processus, pensé par des architectes, paysagistes et sociologues, est construit de manière participative avec les habitants de la commune afin de concevoir un habitat désirable, en respect des coutumes et de l’environnement.

Le film part à la rencontre des habitants du Prêcheur et des acteurs de cette relocalisation, véritable laboratoire pour l’avenir.
Publicité