Coralie Arnaud a quitté le domaine médical pour lancer son entreprise de crêpes gastronomiques

entreprises
Reportage de Franck Zozor et Marc-François Calmo. ©Martinique la 1ère
C’est une véritable reconversion. Cette infirmière a quitté son poste en 2020, à cause de la crise Covid. Aujourd’hui, elle a créé sa société, elle fait des crêpes gastronomiques, et ne souhaite plus retourner à l’hôpital.

Avant de faire des crêpes, Coralie Arnaud travaillait dans un hôpital parisien, l’un des plus réputés en Europe. En 2020, elle décide d’arrêter le milieu hospitalier et de rentrer en Martinique. Infirmière libérale pendant quelque temps, elle prend une tout autre direction par la suite.

J'ai laissé un métier que l'on fait par vocation pour un métier que l'on fait par passion.

Coralie Arnaud, artisan crêpière

Pour faire ses crêpes, elle a dû se former dans une école internationale. 

Ses productions sont différentes, elle les souhaite de haut de gamme. Elle parle de "pépite" et pas de crêpes. Pépite façon gratin de banane jaune, pépite à la crème de cacahuète, au caramel, au rhum vieux, à béchamel de fruit de mer.

Les crêpes de Coralie Arnaud sont des "pépites". ©Capture Instagram Antjecoco


Coralie Arnaud commence une nouvelle vie, et comme elle le dit, elle veut vivre grâce à un métier qui, pour elle, est une passion, elle vient de lancer sa propre marque.