martinique
info locale

Coronavirus : Costa Magica et Favolosa, le cauchemar se poursuit à bord

coronavirus
Descente bus équipage Costa Magica et Costa Favolosa
©Miami Herald
Ce mardi (31 mars 2020) les Costa Magica et Favolosa sont désormais en route vers l'Europe avec à leurs bords un équipage restreint. Hier soir la plupart des salariés, bloqués depuis plus d'un mois sur leurs navires, ont pu embarquer depuis Miami, dans des avions en direction des Philippines.
Après avoir erré dans les eaux de Martinique et Guadeloupe, avec à leurs bords les personnels indispensables à la traversée, les paquebots Costa Magica et Favolosa sont désormais quasiment vides.

Hier (lundi 30 mars 2020), des dizaines de membres d'équipage des 2 navires ont enfin touché terre. Alors que les bateaux étaient tous les deux non loin du port de Miami en Floride, les travailleurs en bonne santé ont été transférés vers l'aéroport de la ville pour embarquer dans des avions spécialement affrétés pour les ramener vers Manille, aux Philippines.


Un transfert sous haute surveillance


Avant de s'installer dans les avions que Carnival, la société mère de Costa Cruise, avait affrété spécialement pour eux, ils ont été débarqués au compte-gouttes dans des canots de sauvetage. 
Canots de sauvetage pour évacuer les membres d'équipage des Costa Magica et Favolosa
©Miami Herald

Depuis 4 heures du matin, ils attendaient. C'est par dizaine qu'ils ont ensuite été pris en charge par des autobus qui les ont directement déposé sur le tarmac de l'aéroport international de Miami où les attendaient 5 avions. Des vols qui ne décolleront finalement que dans la soirée (lundi 30 mars 2020).

Descente bus équipage Costa Magica et Costa Favolosa
©Miami Herald

Les plus malades hospitalisés à Miami


Deux jours plus tôt des membres d'équipage avait été débarqués et envoyés dans 3 hôpitaux de Miami. Il s'agissait des plus malades.
Dans le même temps, le personnel médical à bord a testé l'équipage pour coronavirus, par le biais d'un échantillon de sang, a déclaré un membre du Favolosa. Ceux dont les résultats étaient négatifs ont reçu l'autorisation de débarquer. Ceux qui ont obtenu un résultat positif sont restés à bord des navires, qui sont partis pour l'Europe lundi après-midi.

Le porte-parole de Carnival Corps, n'a pas répondu immédiatement aux questions sur les tests sanguins et sur ce qui arrivera à l'équipage atteint du virus. Nous ne savons pas combien de membres d'équipage sont resté à bord. 


Costa Magica et Favolosa, symboles de l'épineuse question des bateaux de croisière qui errent sur les océans


Le Costa Magica et le Costa Favolosa font partie de la vingtaine de bateaux de croisière qui "naviguent à vue" en ce moment, sur les océans Pacifique et Atlantique.

Ils sont plus d'un millier sur des bateaux de croisière, très peu de passagers mais beaucoup de membres d'équipage qui attendent de retrouver la terre ferme. Mais en ce temps de pandémie les ports n'acceptent pas de les recevoir. Certains capitaines de bateaux affirment pourtant n'avoir aucun cas de coronavirus à bord.

La CLIA (association Internationale des bateaux de croisière), qui regroupe pas moins de 38 compagnies de croisière, a pourtant suspendu les opérations depuis début mars, pour une durée de 30 jours. 

Costa Croisière, par le biais de Carnival, sa société mère, a mis du temps à arrêter son activité. Aujourd'hui Carnival tout comme Cunard, P&O et Royal Caribbean ont prolongé l'interdiction de naviguer jusqu'à mi-mai.