Coronavirus Covid-19 : continuité pédagogique annoncée par le rectorat de Martinique

coronavirus le port
élèves
Le MOOC peut se suivre au rythme de chacun, à la maison. ©PIXABAY
La continuité pédagogique est privilégiée par le rectorat de Martinique. Les syndicats de l'Éducation nationale demandent des directives plus claires pour le personnel. Les activités aéroportuaires sont maintenues jusqu'à nouvel ordre annonce la direction de l'aéroport.
Dans un communiqué, l'UNSA-Education s'inquiète de "la prise en charge des enfants des adultes nécessaires à la gestion de crise et préconise que l'ensemble des établissements ne soient pas tous ouverts simultanément, des roulements peuvent être envisagés".

L'accueil de ces enfants ne peut conduire à la mise en place de cours uniquement pour ces élèves. 
- UNSA-Education communiqué du 15 mars 2020 

 

Communiqué de l'UNSA-Education sur la prise en charge des enfants des adultes nécessaires à la gestion de la crise du coronavirus

L'UNSA-Education demande qu'une "harmonisation de fonctionnement soit mise en place pour ensemble des établissements de Martinique". 

De son côté le syndicat SNUEP-FSU appelle à la "conscience et à la désobéissance légitimes, les chefs d'établissements et les personnels". 

Le travail à distance, le télétravail doivent être la seule alternative valable. 


Continuité pédagogique annoncée par le rectorat 


Le rectorat vient d'annoncer ce soir (15 mars 2020) qu'à partir de ce lundi 16 mars 2020, le service public de l’éducation se réorganise pour continuer à accompagner les élèves dans leurs apprentissages.
Des ressources numériques seront proposées comme les cours à distance proposés gratuitement par le CNED (Centre national d’enseignement à distance) et le dispositif "Ma classe à la maison" (cf encadré). 

Les élèves dont les familles n'ont pas accès à Internet peuvent se rapprocher de leur établissement pour avoir accès à des ordinateurs et à la connexion internet. 
 

Les écoles et établissements scolaires resteront donc ouverts pour assurer la continuité administrative et pédagogique. Les écoles et collèges accueilleront les enfants des personnels indispensables en cette période de gestion de la crise sanitaire.

- Pascal Jan recteur  de l'Académie de Martinique 15 mars 2020.


Pour la journée du lundi 16 mars 2020, des écoles et collèges se sont portés volontaires à l’accueil de ces enfants.
Pour toutes questions relatives à la continuité pédagogique, le numéro vert local 0 800 289 972 sera disponible à partir de mardi 17 mars.

"Par ailleurs, pour toutes questions relatives à la santé, le numéro vert local 0 800 280 972 sera disponible dès lundi 16 mars, de 8h à 17h30".

Pour toutes autres informations, le site académique et les réseaux sociaux (Twitter, Facebook et Instagram) sont régulièrement mis à jour est-il précisé.

Coronavirus : continuité pédagogique dans l'académie annoncée par le recteur Pascal Jan

La situation étant inédite, elle exige de chacun et chacune responsabilité et civisme. Les gestes barrières sont en effet le levier principal pour freiner la diffusion du virus et donc protéger les plus fragiles.
- Pascal Jan recteur d'Académie de Martinique communiqué du 15 mars 2020 


Le RSMA poursuit sa mission


Le RSMA (Régiment du service militaire adapté)  de Martinique poursuit son activité en appliquant des mesures renforcées de surveillance et en appliquant strictement les mesures préventives.

A l'instar du dispositif "catastrophe naturelle" le RSMA se doit de poursuivre sa mission afin, le cas échéant, de pouvoir participer à des actions de service public.
RSMA
Le RSMA poursuit sa mission ©Cap Facebook RSMA

Par ailleurs, le personnel du RSMA est suivi quotidiennement par le service médical du régiment afin de garantir l'état sanitaire de l'ensemble du personnel.
 

Poursuite des activités aéroportuaires


La SAMAC (Société Aéroport Martinique Aimé Césaire) poursuit ses activités aéroportuaires "jusqu'à nouvel ordre" précise la direction de l'aéroport.
Survol avion
©Martinique la 1ère
Dans le cadre des mesures annoncées par le gouvernement concernant l'épidémie de coronavirus, la direction ajoute que "seul l'Etat, autorité compétente, est habilité à décider du maintien de l'activité aéroportuaire ou de la fermeture de la plateforme".

La SAMAC (Société Aéroport Martinique Aimé Césaire) poursuit ses activités aéroportuaires "jusqu'à nouvel ordre" précise la direction de l'aéroport.

Le gestionnaire de l'aéroport Martinique Aimé Césaire ne peut en aucun cas prendre de décisions en ce sens (fermeture).
- Communiqué de la direction de l'aéroport Aimé Césaire 15 mars 2020.

Coronavirus maintien des activités portuaires


 
Ma classe à la maison
L’Éducation nationale met à disposition les ressources du Cned (Centre national d’enseignement à distance), dont la plateforme “Ma classe à la maison” comporte deux volets.

Le premier propose, de la grande section à la Terminale, des exercices qui portent sur les programmes. Chaque jour, pendant un total cumulé de quelques heures fractionnées en plusieurs séances, l’élève peut réviser les notions déjà apprises. Un questionnaire permet d’adapter les exercices au niveau de chacun.

Le deuxième volet est une “classe virtuelle”, où le professeur peut faire cours à ses élèves par visioconférence.

Les connexions sont possibles par ordinateur, tablette ou téléphone. Environ trois ou quatre heures d’activités sont proposées chaque jour aux élèves dans des matières différentes.

Selon l’Éducation nationale, la plateforme “Ma classe à la maison” peut supporter désormais 15 millions de connexions simultanées. Elle est déjà utilisée par environ 2000 élèves de lycées français en Asie (principalement en Chine) depuis plusieurs semaines.

L’autre outil à disposition est baptisé ENT (Espaces numériques de travail), des intranets propres à chaque établissement, un système généralisé dans le second degré, mais peu répandu dans le premier. Élèves et enseignants peuvent y échanger cours, exercices et messages.

Pour les élèves ne disposant pas d’ordinateur à domicile, environ 5% selon le ministre Jean-Michel Blanquer, leurs professeurs pourront par exemple leur imprimer des cours qu’ils viendront récupérer sur place au sein des établissements, explique-t-on au ministère, citant des expériences similaires menées ces derniers jours dans des écoles fermées de l’Oise.

Durant cette période, les professeurs peuvent en effet avoir accès aux établissements scolaires, a-t-on rappelé au ministère.
Ce qui est important, c’est qu’aucun enfant ne reste au bord du chemin”, a insisté jeudi soir Jean-Michel Blanquer.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live