martinique
info locale

Coronavirus : les élus martiniquais s'adressent au Président de la République et au gouvernement

coronavirus
Élus de Martinique
En haut de gauche à droite), députée Josette Manin, Alfred Marie-Jeanne (PCE), député Serge Letchimy, député Jean-Philippe Nilor. En bas, Claude Lise(PA) , le maire Marcellin Nadeau, sénatrice Catherine Conconne et sénateur Maurice Antiste. ©Martinique la 1ère
Les élus martiniquais interpellent le Président de la République et le gouvernement sur l'urgence de la protection de la population de Martinique, de plus en plus menacée par l'épidémie de coronavirus. Les démarches vont dans le même sens...mais sont un peu dispersées.
D'abord la lettre de la sénatrice Catherine Conconne, de la députée Josette Manin et du sénateur Maurice Antiste, en réponse à une lettre ouverte de citoyens sur "l’impuissance" de l’action publique des élus locaux sur le coronavirus. 

Nos actions sont innombrables, souvent discrètes mais très utiles. (Catherine Conconne, Josette Manin, Maurice Antiste).


"Nous avons l’habitude de croire que nul n’a le monopole de l’amour du peuple", commentent les parlementaires. 

La lettre des parlementaires

Pour sa part, le député Serge Letchimy adresse au préfet de Martinique, une liste de 12 mesures d’urgence concernant la crise sanitaire liée au Coronavirus COVID-19.

La probabilité d’un désastre est forte : Il faut s’attendre à tout et se préparer au pire (Député Serge Letchimy).


Le député de la circonscription de  Fort-de-France fait une proposition qui se veut à la hauteur de la situation exceptionnelle. "L’interdiction des coupures d’eau, d’électricité, de téléphone ou internet, et des expulsions en cas de loyers impayés, doit être de rigueur pendant toute la durée du confinement". 

Lettre du député Letchimy

Ensuite c'est au tour du député Jean-Philippe Nilor et du maire du Prêcheur Marcellin Nadeau (co-fondateur du parti Péyi-a) de s'adresser au Président de la République. Ils attendent en particulier, le renfort de médecins cubains en Martinique.

Dans une lettre ouverte en date du 19 mars 2020, nous demandions aux Directeur Général de l’ARS et Préfet de Martinique de se faire les relais singulièrement pour la venue de médecins cubains.

La lettre du député Jean-Philippe Nilor et du maire Marcellin Nadeau.

Lettre au Président de la République

La venue de médecins cubains en Martinique, c'est aussi la préoccupation de Claude Lise. Le président de l'Assemblée de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM) écrit  à l'Etat.

Ne faut-il pas prendre dès à présent les dispositions permettant de bénéficier, si besoin, du renfort de médecins étrangers (en reprenant notamment les négociations déjà menées avec le Gouvernement cubain).

 

Lettre ouverte de Claude Lise

Enfin, pendant ce temps, Alfred Marie-Jeanne rencontre le monde économique (par visio conférence mercredi 25 mars 2020). Le président du conseil exécutif de la CTM veut anticiper les conséquences de la pandémie sur l'économie locale.

Les solutions développées et les mesures envisagées devraient permettre aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux très petites entreprises (TPE) de faire face à une rétraction prévisible de l’économie et de pallier les conséquences négatives sur l’emploi. (Alfred Marie-Jeanne).