Coronavirus et grippe : quelle différence ?

coronavirus
Gants et masques
Accessoires médicaux ©https://www.nmmedical.fr/
La grippe (en cours en ce moment dans certaines régions d'Outre-mer) et le coronavirus, présentent presque les mêmes symptômes : fièvre, fatigue, toux et difficultés respiratoires. Mais pour le Covid-19, les signes sont plus sévères et peuvent être fatals, en particulier chez les personnes âgées.
Les 5 continents sont désormais touchés par l’épidémie de coronavirus. Dans un communiqué du ministère des Outre-mer publié ce lundi 9 mars 2020, nos régions restent en alerte 1, contrairement à la France hexagonale.

Mais face à une propagation fulgurante, d’aucuns s’interrogent sur la frontière entre ce Covid-19 et la grippe (qui sévit en ce moment dans certains territoires comme en Martinique). Pour ces deux pathologies, la durée d’incubation est estimée à environ 6 jours, mais peut s’étendre jusqu’à 14 jours.
 

Des symptômes similaires


Si les symptômes sont quasi-similaires pour ces deux infections respiratoires (fièvre, courbatures, toux et fatigue généralisée), les signes du coronavirus sont plus sévères, (en particulier chez les sujets âgées, déjà fragilisés par des maladies chroniques, telles que l’hypertension, le diabète, les maladies hépatiques ou cardio-vasculaires).
- Détresse respiratoire aiguë  
- Insuffisance rénale aiguë
- Défaillance multi-viscérale pouvant entraîner le décès
- Période de contagion

D’après l’institut Pasteur,

La contagion semble débuter avec l’apparition des symptômes, voire quelques jours avant, pour certains sujets. Elle serait plus importante chez les personnes symptomatiques, notamment quand elles toussent.

La recherche internationale avance sur ce point, avec la participation de l’Institut Pasteur de Paris et le réseau international des Instituts Pasteur, pour affiner les réponses à cette interrogation.
 

Et la recherche ?


En outre, un groupe d’actions et de recherches (une Task-Force), mobilisant des experts de l’Institut a été mise en place, afin d’approfondir entre-autres, la connaissance du virus et de sa pathogénèse, le déploiement de nouveaux outils diagnostiques et la recherches d’anticorps, et surtout le développement de vaccins.

A ce jour, "il n’y a actuellement pas de traitement spécifique vis-à-vis de ce type d’infection à coronavirus. Le traitement est donc symptomatique" précise l’Institut Pasteur. En cas de doute, il faut contacter le 15.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live