martinique
info locale

Coronavirus : pourquoi le paquebot Costa Magica est-il ancré au large de la Martinique ?

coronavirus
Costa Magica
Le paquebot de croisière Costa Magica au large de la Martinique. ©Martinique la 1ère
Le Costa Magica est aux abords des côtes martiniquaises depuis plusieurs jours. Mercredi, un membre d'équipage a été évacué vers le CHUM. Le navire est vide de passagers mais avec 970 membres d'équipage. Il est désormais encré au large de la Martinique...en quarantaine.
Sur les réseaux sociaux les messages d'inquiétude n'en finissent plus quant à la présence du paquebot de croisière Costa Magica, au large de la Martinique.

Interpellés par certains manifestants, nous avons cherché à savoir ce qui se passe exactement sur ce bateau qui, il y a une semaine à peine, débarquait 395 personnes en Martinique.


Une femme transportée par hélicoptère à l'hôpital en Martinique


Hier après-midi (mercredi 18 mars 2020), le dragon 972 (Martinique), a effectivement récupéré sur le Costa Magica, une femme, dont l'état de santé est jugé grave, pour l'acheminer vers le Centre Hospitalier de Fort-de-France. On ne sait pour le moment si elle a été placée en réanimation.

Sur le paquebot, la panique gagne peu à peu les 970 membres d'équipage. Il y a sur le navire 5 malades et 70 personnes placées en isolement. 


Le Costa Magica doit rentrer en Italie


Le Costa Magica compte à son bord près de 1000 membres d'équipage. Ils sont placées en confinement sur le bateau. Il n'est pas question pour le moment de les débarquer ni en Martinique, ni en Guadeloupe, ni en Guyane.
Il faut dire que sur le paquebot la situation devient très difficile.

Selon les informations qui nous parviennent, entre autres de membres d'équipage, il n'y aurait qu'un seul respirateur à bord. Hors on compte déjà 5 malades. L'équipe médicale est également faible avec un médecin, un dentiste et deux infirmières.


Plusieurs hypothèses en négociation


L'objectif des autorités françaises était de faire en sorte que le Costa Magica soit totalement autonome en matière de soins médicaux afin qu'il puisse rentrer sans risque dans son pays d'origine, l'Italie. 

Des matériels sanitaires devaient pour cela être acheminés depuis le CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique). C'est la première hypothèse. Mais étant donné le nombre sans cesse croissant de malades en Martinique, selon la préfecture, il semble peu probable que l'île soit en mesure de fournir de respirateurs.

Deuxième hypothèse, discutée en ce moment par les autorités françaises et italiennes, affréter deux avions qui partiraient de la Martinique direction l'Italie. Un peu à la lumière de ce qui s'est passé à Cuba pour le MS Braemar. Celui-ci a débarqué hier plus de 500 passagers qui ont pris quatre avions en direction de l'Angleterre. Il y avait à bord des cas de coronavirus.

Pour l'instant, le bilan officiel de Santé Publique fait désormais état de 32 personnes ayant contracté le coronavirus en Martinique. Toutes seraient hospitalisées.

Au moins 5 personnes seraient en réanimation. Un bilan qui change chaque jour et qui pourrait bien s'alourdir dans les heures qui viennent.