Coronavirus : réunion de crise à la préfecture

coronavirus
Coronavirus : réunion de crise à la préfecture 27 février 2020
©Martinique la 1 ère
Stanislas Cazelles a rencontré les parlementaires à huit clos hier (27 février 2020) à la préfecture pour une réunion de travail sur la prévention du coronavirus. Il faut prévenir le danger. Comment informer la population? Comment réagir en cas d'épidémie sur l'île ? 
Face à la menace que représente le coronavirus, la vigilance des autorités s’organise en Martinique comme partout en France.

Hier (27 février 2020) les parlementaires et élus ont rencontré le nouveau préfet de Martinique Stanislas Cazelles. Ils ont tous insisté sur cette communication efficace à entretenir afin d’éviter panique et affolement inutiles.
"Ce n’est pas une réunion de communication pour rassurer la population mais pour informer". C’est  par ces mots que le préfet Stanislas Cazelles a qualifié sa rencontre avec les parlementaires concernant la prévention du coronavirus.

Pour la sénatrice Catherine Conconne comme pour la députée Josette Manin, l’inquiétude des martiniquais concernant le virus est légitime mais "la sérénité est primordiale  afin de ne pas se laisser emporter par l’affolement".

(Re)voir ce reportage sur les images d'Eddy Bellerose.
©Martinique la 1 ère
 

Face au coronavirus-covid19 des mesures ont été annoncées concernant les ports, les marinas et les aéroports de l'île. L’ARS (agence régionale de santé) est présente au port et à l’aéroport Aimé Césaire pour le contrôle des personnes qui auraient des inquiétudes sur leur état de santé.

De son côté, le CHUM (centre hospitalier universitaire de Martinique) a pris les dispositions pour accueillir les éventuels malades. 

Enfin, en cas de doute, il a été rappelé qu"après un voyage en zone délicate ou un contact avec une personne infectée, l'urgence est d'appeler le 15 sans se déplacer chez un médecin ou à l’hôpital.





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live