Coronavirus : une cellule d’écoute de la Collectivité Territoriale de Martinique est opérationnelle

coronavirus
standard téléphone
Confidences par téléphone ©DR
La cellule d’écoute "Nou ANSAM-CTM" est ouverte à compter de ce vendredi 24 avril 2020. Le grand public pourra exprimer ses inquiétudes et son mal-être par téléphone à des psychologues, au 0800 455 972. Le numéro gratuit de cette plateforme d'accompagnement est disponible entre 8h et 20h.
Une nouvelle cellule d’écoute est désormais disponible :  "Nou ANSAM-CTM" au 0800 455 972. 
Il s’agit d’un numéro vert ouvert par la Collectivité Territoriale de Martinique, mis à la disposition de toute la population. Celle-ci pourra exprimer ses doutes, son anxiété, ses malaises et tout autre traumatisme psychique liés au contexte sanitaire, provoqué par le coronavirus depuis plusieurs semaines.

19 psychologues et un médecin de la CTM se sont portés volontaires pour ce service d’accompagnement, disponible entre 8h et 20h tous les jours.

Cette plateforme bénéficie de l’expertise des 8 psychologues de la CTM, 11 de l’association des psychologues de la Martinique et un médecin de PMI (...).
La CTM les remercie vivement.
La crise sanitaire et le confinement peuvent être de puissants facteurs de déstabilisation. L’accompagnement des psychologues est déterminant dans ces situations.

(Francis Carole, conseiller exécutif chargé des affaires sociales, de la santé et de la solidarité).

Francis Carole
Francis Carole échange avec une citoyenne en difficulté ©Cap Facebook F. Carole

Expérience traumatique ?

Une épidémie mondiale est un événement traumatogène que l'on soit directement concerné ou plus à distance : cela nous confronte directement à la mort, ou du moins à une menace de mort. Ce genre d'événement peut générer une forte charge émotionnelle très difficile à contrôler, pouvant avoir de nombreuses répercussions sur le plan psychologique.
Fatigue émotionnelle, troubles du sommeil, préoccupation permanente concernant l'avenir, peur des autres, altération du jugement, troubles de l'humeur, tendance à l'hypocondrie...

C'est cette batterie de répercussions psychologiques que nous retrouvons depuis le début de l'épidémie du covid-19 (...). Cette situation épidémique peut affecter la santé mentale de tout le monde d'une certaine manière et on a tous notre propre façon de réagir.

(Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne - sante.journaldesfemmes.fr)


Estimant que le déconfinement pourrait être lui aussi source d’angoisse, la CTM envisage le maintien de cette plateforme, après le 11 mai 2020.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live