Covid-19 et conjoncture agricole au centre des discussions entre Louis-Daniel Bertome et la délégation aux outre-mer

agriculture
Louis-Daniel Bertome
Louis-Daniel Bertome ©Martinique
Louis-Daniel Bertome, président de la chambre d'agriculture de la Martinique, était entendu ce jeudi 11 juin 2020, par la délégation aux outre-mer de l’Assemblée Nationale. Il a fait un état des lieux des conséquences de la crise sanitaire ainsi que le bilan des mesures gouvernementales.
Le député Olivier Serva a dirigé les travaux de la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée Nationale qui a auditionné par visioconférence, ce jeudi 11 juin 2020, le président de la chambre d'agriculture de la Martinique ainsi que ses homologues de Guadeloupe, de Guyane, de Réunion, de Mayotte et de France.
Ils ont tous fait un état des lieux des conséquences de la crise sanitaire sur leur secteur ainsi que le bilan des mesures gouvernementales. 

Louis-Daniel Bertome a décrit la situation de l'agriculture.

La Martinique connaït en ce moment une sécheresse sévère. Les agriculteurs ont revu à la baisse leurs programmes de production. Avec la situation sanitaire liée au Covid-19, les coopératives se sont rabattues sur l'organisation de vente en direct. La production de melon a fortement été impactée par le manque d'avions et le coût du fret. Le marché intérieur n'a pas permis d'écouler la production. Nous attendons les aides de la collectivité territoriale depuis 2018 pour venir en aide aux agriculteurs.


Louis-Daniel Berthome est aussi intervenu sur les freins au développement de l'agriculture. Voir vidéo de son intervention devant la délégation des Outre-mer de l'Assemblée Nationale, ce jeudi 11 juin 2020.
Les différents présidents des chambres d'agriculture se sont également exprimés sur la revalorisation des pensions des retraites. 
La proposition de loi d’André Chassaigne (PCF) vise à assurer la revalorisation des pensions de retraite agricole à hauteur de 75% du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) a été adoptée par la Commission des affaires sociales, hier (mercredi 10 juin 2020). 
Elle sera examinée en deuxième lecture, le 18 juin 2020, par l’ensemble des députés.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live