Covid-19 : Noël et la nouvelle année sans la famille pour les Saint-Luciens installés en Martinique

coronavirus
Sainte Lucie Castries
Des milliers de saint-luciens qui vivent à l'étranger ne peuvent pas rentrer pour les fêtes. ©facebook
Pour les Saint-luciens installés en Martinique, à Noël le retour au pays s'impose pour voir la famille. La situation sanitaire liée au Covid-19, amène des milliers de personnes à renoncer à la tradition. Sainte-Lucie subit aussi une vague de pauvreté provoquée par la fermeture du secteur touristique
En temps normal, dès le début de décembre, les originaires de Sainte-Lucie qui sont en Martinique, se préparent à passer Noël et le Réveillon dans leur pays natal.

Ils achètent de tout. Boîtes de lessive en poudre, téléviseurs, vélos, ventilateurs et friandises prennent la direction de Sainte-Lucie par bateau. Depuis la pandémie liée au Covid-19 les frontières entre la Martinique et Sainte Lucie sont fermées. Presque un an que certaines familles ont été séparées.
Certains voyageurs vont dénicher les rares places sur un bateau au départ du Marin ou sur les rotations aériennes qui se font de temps en temps.
Sainte-Lucie
aéroport international de Sainte-Lucie ©OECS
Une fois arrivé à Sainte-Lucie, c'est la mise en quarantaine pendant 9 jours  avant de pouvoir rejoindre la famille. Pour beaucoup, ces 9 jours représentent la totalité de leurs congés.

Si je vais à Sainte Lucie, je veux voir ma famille, je veux aller à la plage. Je veux me promener. C’est plus simple de rester ici. J’espère pouvoir y aller l’année prochaine.

Natasha, originaire de Sainte Lucie.

Une crise économique


La fermeture du secteur touristique, pilier de l’économie, a déclenché une vague de pauvreté dans le pays où les indemnités de chômage n’existent pas.
 
Il y a quelques semaines, pour redémarrer l'économie, Sainte Lucie a accueilli ses premiers visiteurs. Aujourd’hui, les États-Unis ont émis une alerte rouge pour l’île. Selon le CDC, Centre pour le contrôle des Maladies, il faut éviter tout voyage non essentiel à Sainte-Lucie.

Les américains estiment que les 129 cas actifs de la COVID19 sur l’île représentent un danger pour ses ressortissants. 


Une vague de pauvreté


Les actions de solidarité se multiplient pour aider ceux qui sont dans le besoin, touchés notamment par la crise économique. Dans le sud de l’ile, par exemple, des restaurateurs et des amis se sont engagés à nourrir 35 familles.
Sainte Lucie aide alimentaire
A Sainte Lucie, les plus démunis dépendent d'une aide alimentaire fournie par des particuliers. ©joleenharmsen
Des familles, ayant des proches en Martinique ou ailleurs, comptent sur les envois d’aide.  Andrina Leonce, originaire de Sainte Lucie a été sollicité pour aider les familles dans des situations précaires.
Aujourd’hui, elle prépare sa première rotation à Sainte Lucie pour distribuer les vives à une liste de personnes identifiées au préalable.

ÀSainte-Lucie il y a un besoin urgent. Des femmes et des enfants se trouvent dans des situations d’extrême précarité. Noël sera très difficile pour beaucoup de personnes cette année.

Andrina Leonce.

Sainte Lucie assistance alimentaire
A Vieux Fort dans le sud de Sainte Lucie, depuis plusieurs mois, un groupe de bénévoles livre des produits alimentaires à 35 familles. ©joleenharmsen
Compte tenu de la situation sanitaire mais également économique, les fêtes de fin d’année de 2020 seront marqués par la multiplication des opérations caritatives pour venir en aide aux personnes qui se trouvent dans l’extrême précarité.