Coronavirus : une solution est trouvée pour les voyageurs bloqués en Martinique et à Sainte-Lucie

coronavirus
Express des Iles
Express des Iles assurera le rapatriement des saintluciens et des français. ©Express des Îles (FB)
Des dizaines de saintluciens sont bloqués en Martinique, ainsi que les voyageurs français à Sainte-Lucie. Les rotations des bateaux de la compagnie Express des Îles ont été annulées après le discours du président Emmanuel Macron. Les autorités ont réussi à trouver une solution.

 
Sans préavis, la compagnie l'Express des Îles qui effectue les liaisons maritimes entre Sainte-Lucie, la Martinique, la Dominique et la Guadeloupe, a suspendu ses rotations pendant 2 semaines.
La décision a été prise pour respecter les consignes de l'État français concernant la fermeture des frontières européennes.
 
Pour sa part, le gouvernement de Sainte-Lucie n’accueille plus les ressortissants français pour une période indéterminée à cause de la pandémie du COVID19.

Du jour au lendemain, plus d’une quarantaine de saintluciens qui séjournaient sur le sol martiniquais n’avaient plus la possibilité de rentrer chez eux. Selon Johanna Salton,  le Consul de Sainte-Lucie aux Antilles-Guyane, des martiniquais qui sont, à leur tour, bloqués à Sainte Lucie.
 

Intervention des autorités françaises


La Préfecture de la Martinique a accordé une autorisation exceptionnelle pour permettre aux martiniquais et aux sainteluciens de rejoindre leurs domiciles respectifs.  Deux rotations de l’Express des Îles seront effectuées vendredi et dimanche (le 21 et le 23 mars 2020) pour rapatrier les ressortissants des deux îles.
 

Une période de quarantaine en perspective


Une fois arrivés sur le sol de Sainte-Lucie, tous les passager seront obligés d’entamer un confinement de 14 jours soit en isolement collectif soit à domicile. La police des frontières et les autorités sanitaires auront une liste avec les noms et d’adresses des passagers pour assurer la traçabilité de chacun, en cas de maladie.
Sainte Lucie port de Castries
Sainte Lucie port de Castries ©Ted McGrath Flickr

Les plaisanciers et les paquebots sont concernés


Sainte Lucie a également interdit l’entrée des bateaux privés et des plaisanciers pendant une durée de 30 jours. Les escales des bateaux de croisières sont aussi suspendues.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live