martinique
info locale

La CTM examine l'attribution des aides destinées aux entrepreneurs

économie
Entreprises
Entreprises de la zone de la jambette (Fort-de-France et Lamentin). ©Martinique la 1ère
Ce fut l’un des sujets chauds de la dernière plénière de l’Assemblée de Martinique : le fonds Jérémie. Alfred Marie-Jeanne échange ce mardi (28 mai 2019), avec les élus en charge du dossier, sur les modalités d’attribution de ces aides destinées aux entrepreneurs.
 
En quoi consiste le fonds Jérémie ? Il s’agit de prêts à taux zéro ou avec intérêts. Tout dépend de l’entreprise ou du projet. Montant de ce fonds, pour l’instant: 33 millions d’euros. Il est alimenté à 60% par l’Europe, le reste par la CTM.

Ce fonds sert à renforcer la trésorerie d’une structure, en vue d’un investissement ou du développement d’une activité. Il peut aussi servir de garantie à un prêt bancaire. Ce qui n'est pas négligeable, quand on connaît la frilosité des banques de la place.

Ce fonds peut également être un atout, quand on veut bénéficier d’une aide européenne, par exemple. Consolider son activité grâce, pour prétendre par la suite, à une subvention. "Un entrepreneur peut très bien avoir droit aux deux", indique la Collectivité.
 

Pourquoi des prêts ? Pourquoi pas des subventions ?


C’est le meilleur moyen, selon la Collectivité Territoriale de Martinique d’aider un maximum d’entreprises. Des fonds sont alloués à des chefs d’entreprises. Ce qu’ils rembourseront sera directement réinjecté dans un autre fonds.

Fonds plus conséquent - n’oublions pas les intérêts - auquel il faudra ajouter les dotations de l’Europe prélevées sur le prochain programme opérationnel, puis sur celui qui vient après, et ainsi de suite. On aurait ainsi une enveloppe qui grossirait au fil des ans.

La priorité aujourd’hui, est de mettre en place ce fonds le plus rapidement possible. Date d’entrée en vigueur espérée : décembre 2019.
 
Publicité