publicité

La CTM propose 80 000 € aux "taxicos" pour arrêter leur activité, "pas assez" répondent-ils

80 000 €, c'est la compensation proposée par la CTM aux chauffeurs de "taxicos" pour cesser leur activité. Certains refusent et dénoncent une prétendue absence de concertation.

Les chauffeurs de taxis collectifs sur le parking de la Pointe Simon à Fort-de-France © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Les chauffeurs de taxis collectifs sur le parking de la Pointe Simon à Fort-de-France
  • Martinique La 1ère
  • Publié le
Le plan de réorganisation des transports en Martinique, prévoit notamment la cessation d'activités d'un certain nombre de chauffeurs de transports collectifs (les taxicos).

La CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), propose 80 000 € à ceux qui sont prêts à cesser leur activité. Cette décision fait suite à la dernière plénière de l'Assemblée de Martinique (Jeudi 12 juillet 2018), où les élus ont voté un dispositif d'aide à la cessation d'activités des taxicos.

Au lendemain de cette décision (vendredi 13 juillet), certains chauffeurs réunis sur le parking de la Pointe Simon à Fort-de-France, sont unanimes. Ils refusent la proposition estimant qu'ils n'ont pas été consultés.

(Re)voir le reportage de Franck Zozor et  Thierry Maisonneuve
Taxicos
Certains chauffeurs refusent les 80 000 euros de la CTM pour cesser leur activité.  -  martinique  -  martinique

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play