publicité

Cuba s'enrichit du savoir-faire des radios et télévisions du monde entier

Les radios et télévisions des pays de la zone des Amériques et de 38 pays du monde se sont rencontrées les 7, 8 et 9 juin à Varadéro (Cuba). L'ICRT (Institut Cubain de Radio et Télévision) a signé, treize accords de coopération bilatéraux et internationaux avec des télévisions de différents pays.

38 pays représentés, 150 délégués étrangers et 245 représentants des provinces de Cuba à la convention radio-télé de Varadéro © G. Oliny - Th. Maisonneuve
© G. Oliny - Th. Maisonneuve 38 pays représentés, 150 délégués étrangers et 245 représentants des provinces de Cuba à la convention radio-télé de Varadéro
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
L'ICRT (Institut Cubain de Radio et Télévision) a organisé à Varadero, la troisième édition de la convention radio et télévision (7, 8 et 9 juin). C'est la rencontre des radios et télévisions des pays de la zone des Amériques et plus largement du monde. Trente-huit pays ont participé aux travaux.

13 accords de coopération signés


La convention a eu pour thème "la mémoire historique et la préservation du patrimoine culturel" à la radio et à la télévision publique.
Cuba compte beaucoup sur l'organisation de cette manifestation. C'est devenu un espace essentiel de coopération avec les médias audiovisuels d'Italie, de Roumanie, du Viêt Nam, du Venezuela, du Liban, des États-Unis mais aussi de France.

La station de Clairière est membre de cet organisme. France-Télévisions Martinique était représentée par Max Maurice-Madelon. On note une présence croissante des participants de différentes zones géographiques, et notamment de la caraïbe.
Treize accords de coopération bilatéraux et  internationaux ont été signé pendant ces trois jours par l'ICRT et les télévisions de différents pays. 

Voir vidéo ICRT : images Ghislaine Oliny et Thierry Maisonneuve
Convention de radio et télévision de l'ICRT à Varadéro (Cuba) les 7, 8 et 9 juin 2018.

Construire un espace


Les congressistes ont suivi le programme scientifique avec des ateliers et des classes magistrales. Ils ont visionné les maquettes d'émissions et autres produits télévisés. Pendant ces trois jours ils ont écouté des productions radiophoniques, ont vendu ou acheté des programmes.

L'ICRT développe les contacts dans le but de construire un espace d'intérêt commun pour ses membres qui travaillent dans les médias.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play