publicité

La danseuse et percussionniste Marie-Dominique Mehala emportée par la maladie

Marie-Dominique Mehala, danseuse et percussionniste du groupe Lébèloka est morte des suites d’une longue maladie à l'âge de 57 ans.
 
 

L'artiste martiniquaise Marie-Dominique Mehala. © FB MD Mehala
© FB MD Mehala L'artiste martiniquaise Marie-Dominique Mehala.
  • Martinique la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le monde de la culture est en deuil à la suite de la disparition de Marie-Dominique Mehala hier matin (5 mars 2019). La danseuse et percussionniste est décédée des suites d’une longue maladie. Les hommages affluent en particulier depuis l'annonce de son décès.

"Après tant de souffrance, un corps qui était si douloureux. Danse, danse et que notre tambour t'accompagne. Sois libre et légère mon amie", écrit Michèlle Mondésir du Sermarc (Service Municipal d'Action Culturelle de Fort-de-France).

Marie-Dominique Mehala était notamment membre du groupe Lébèloka, où elle a travaillé avec Willy Léger. Le fondateur de la formation témoigne.

Willy Leger

Artiste musicien
"Une artiste et non des moindres, s'en est allée (...)Elle s'est battue contre le crabe. Marie-Dominique Mehala, danseuse, percussionniste, clarinettiste du groupe Lébèloka. Hier matin était un triste réveil pour nombre d'entre nous", ajoute Rodrigue Laventure, l'un de ses amis.

Une veillée est annoncée pour Marie-Dominique Mehala (57 ans), dimanche 10 mars 2019 au Parc Aimé Césaire de Fort-de-France à 18 heures.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play