De la culture dans les hôpitaux de Martinique de 2021 à 2024

culture
Convention "culture-santé" 2021-2024
Christophe Pomez, directeur de la DAC (à gauche) et Jérôme Viguier (à droite), directeur général de l'ARS Martinique lors de la nouvelle convention "culture-santé" 2021-2024 signée à la MFME - Maison de la Femme, de la Mère et de l'Enfant au CHU de Fort-de-France (22 janvier 2021) ©Com Préfecture de Martinique

La nouvelle convention "culture-santé" 2021-2024 pour l'accès à la culture dans les hôpitaux est signée. L’ARS et la DAC (Direction des Affaires Culturelles) attendent jusqu’au 22 février prochain, "des projets artistiques et culturels de qualité, portés par des professionnels".

Depuis plus de 20 ans, les ministères de la Culture et de la Santé conduisent une politique commune d’accès à la culture pour tous les publics en milieu hospitalier.

En Martinique, la convention DAC-ARS 2016-2018 vient d’être renouvelée pour la période 2021-2024. "Il s’agit d’améliorer le cadre de vie des patients et des personnels, d’ouvrir l’hôpital sur le territoire et y faire rayonner la culture" soulignent la Direction des Affaires Culturelles de Martinique et l'Agence Régionale de Santé.

En favorisant les rencontres entre mondes hospitalier et artistique et culturel, les projets de partenariats soutenus dans le programme culture et santé permettent à un public "empêché" par l’hospitalisation, la maladie, l’âge ou le handicap, d’accéder à des actions culturelles et des pratiques artistiques de qualité. 

(culture.gouv.fr)

 

Appel réservé aux artistes professionnels

 

Cet appel à projet "culture et santé" lancé au bénéfice des établissements de soins et du secteur médico-social, attend les propositions des artistes, auteurs, compositeurs, associations culturelles, bibliothèques, musées, architectes et centres d’enseignement artistique.

Tous les champs des arts et de la culture sont concernés : spectacle vivant (théâtre, marionnette, danse, musique, performance, arts du cirque et de la rue…), arts visuels (photographie, dessin, peinture, sculpture, design…), livre, lecture, BD, cinéma, audio-visuel, radio, journalisme, patrimoines (archéologique, monumental, architectural, immatériel et linguistique)…

(culture.gouv.fr)

 

"Exclusivement par voie électronique"

 

La DAC et l’ARS  précisent que "les projets intergénérationnels seront également appréciés" et "une attention particulière sera portée aux projets qui souhaitent expérimenter d’autres formes de transmission (utilisation du numérique, création de capsules vidéos…)" compte tenu de la situation sanitaire.

Concernant le financement, les dépenses pour travaux et équipements ne sont pas pris en charge par les deux institutions, dont l’enveloppe ne couvrira que "la rémunération" des artistes dont les propositions seront retenues, après avoir candidaté "exclusivement par voie électronique" via les deux adresses suivantes :

severine.huby@culture.gouv.fr

marie-francoise.germe@ars.sante.fr

Les dossiers sont reçus jusqu’au 22 février 2021.