Derniers jours pour s’inscrire sur les listes électorales

élections
Bulletin de vote
Scène de vote en Martinique. ©Martinique 1ère
Entre la présidentielle en avril et mai puis les législatives en juin, 2017 est sans aucun doute une année d’élection. Mais pour pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales. Une démarche volontaire qui doit être effectuée avant le 31 décembre 2016.
Pour être sûr de pouvoir voter pour faire élire le président de la République qui vous correspond ou encore le candidat que vous avez choisi pour votre circonscription, cette semaine est votre dernière chance pour vous inscrire sur les listes électorales. Après, il sera trop tard !

Pour effectuer cette démarche, deux options mais une seule et unique date butoir, le 31 décembre. Muni d'une carte nationale d’identité ou d'un passeport en cours de validité et d'un justificatif de domicile (une facture d’électricité, d’eau ou de téléphone de moins de 3 mois ou un avis d’imposition), l'électeur peut en fonction des horaires d'ouverture, se rendre à la mairie de son lieu de résidence ou de son lieu de naissance. Pour ne pas pénaliser leurs administrés du fait que le dernier jour soit un samedi, plusieurs municipalités ont d'ores et déjà prévu une permanence le 31 décembre durant la matinée. 
 
Autre option, il est possible de s’inscrire sur les listes électorales par Internet via le portail officiel www.service-public.fr. Les demandes doivent être déposées avant le 31 décembre 2016 à 23h59. 
 

Les jeunes majeurs sont inscrits d'office
 

Les jeunes qui viennent tout juste d'être majeurs ou qui auront 18 ans jusqu'à la veille du scrutin sont inscrits automatiquement, grâce au recensement de l’Insee. Ces jeunes nouveaux électeurs n'ont donc aucune démarche à effectuer. Selon Thierry Claveau, directeur général des services de la ville de Saint-Esprit, "la mairie leur envoie quand même un courrier pour vérifier leur attache avec la commune".
 
Mais si un jeune électeur n'a pas été inscrit d'office, des recours sont toujours possibles. "Au titre de l'article L30 du code électoral, le jeune a jusqu'à dix jours avant le scrutin pour faire la démarche. S'il s'agit d'une omission, jusqu'au jour du scrutin, au titre de l'article L34 du code électoral, la personne concernée peut se faire inscrire par décision de justice" , ajoute Thierry Claveau.