Des cinéastes martiniquais tournent "ABCD", un court-métrage sur l'illettrisme

cinéma
Le tournage du court-métrage vient de commencer. L'histoire est celle d'un père et d'un mari formidable mais qui ne sait ni lire, ni écrire.

Le réalisateur martiniquais Frédéric-Guillaume Paruta aborde la question de l'illettrisme qui concerne près de 30 000 personnes en Martinique, sous la forme d'un court-métrage. L'histoire est touchante...

Xavier, exploitant agricole, est un père et mari formidable. Louise sa femme, s’occupe de l’administrative de l’exploitation, en parallèle de son cabinet d’expertise comptable. Xavier souffre d’un handicap invisible qui lui a valu critique et humiliation : l’illettrisme. Un appel changera le cours de sa vie… Seul, il devra reprendre en main toutes les tâches que sa femme gérait au quotidien.

Frédéric-Guillaume Paruta, Président de WORKArt

Ce court-métrage se donne deux missions. "La formation ainsi que la sensibilisation sur un sujet tabou aux Antilles", explique le réalisateur.

La première journée de tournage a commencé (lundi 21 novembre 2022) à la clinique Saint-Paul à Fort-de-France pour une trentaine de personnes (techniciens et comédiens).

Le réalisateur espère sortir son court-métrage au premier semestre 2023.