Des élus et des responsables d'associations se forment pour sauver des vies

catastrophes naturelles
61c2034e1e88a_couv1def.jpg
Les participants sont sensibilisés à la prévention des risques majeurs ©E.S
Dix huit personnes suivent une session de sensibilisation aux risques majeurs à la maison de la culture à Saint-Pierre. Depuis le lundi 20 et jusqu'au 23 décembre 2021, l'association "Emergences Secourisme" dispense une formation sur les mises en situations réelles de prévention des risques et à l’évacuation.

Le public en formation est composé d'élus, de responsables péri-scolaire, de directrices de crèches et de référents de la vie associative.

Depuis le lundi 20 et jusqu'au jeudi 23 décembre 2021, ils sont formés par Nathalie Célot à la prévention des risques majeurs. 

61c2070a5cbf9_couvdef3.jpg
des élus, des responsables péri-scolaire, des directrices de crèches et de référents de la vie associative regroupés dans la formation ©E.S

La présence d'élus de la Ville de Saint-Pierre renforce l'action que développe "Emergence Secourisme" pour la connaissance des risques, leurs typologies et la façon dont on doit les intégrer dans l'organisation territoriale.

La présence des élus est importante pour la formation du personnel des communes, mais aussi pour la transmission de l'alerte à leurs administrés. Les participants sont sensibilisés à la prévention des risques majeurs, l'évacuation en fonction des risques, (tsunami, séisme et éruption volcanique). Les élus pourront prendre plus rapidement des décisions au niveau stratégique.

Nathalie Célot, formatrice SST(Sauveteur, secouriste du Travail)

Une formation importante à tous les niveaux. Basée sur des mises en situations réelles. La formation augmente le passage à l’action, le participant est acteur de sa sécurité. Il doit pouvoir s'organiser selon les différents risques.

Le réchauffement climatique, l'intensification des cyclones, l'augmentation des précipitations, de l'activité sismique sous le volcan de la Montagne Pelée, le retrait de la mer notamment à Tartane, tous ces phénomènes sont autant de signes précurseurs d'un risque d'évènement majeur.

61c20677e49a7_couv2.jpg
les participants sur différents ateliers à Saint-Pierre ©E.S

Les décideurs se sentent impliqués par ces formations. Lors des opérations de secours, la loi considère les élus comme les premiers responsables des dysfonctionnements qui peuvent intervenir lors de la gestion d'une crise. 

♦"Emergences secourisme" est une association à but non lucratif et d'utilité sociale. Elle a été créée en 2017 dans le but de développer la culture du risque en initiant et formant le maximum de personnes aux gestes de premiers secours.

stage de formation pour élus et responsables d'associations ©association "Emergences secourisme "

Les stagiaires repartent avec un protocole d'organisation qu'ils vont adapter pour leurs établissements et services pour gérer l'évacuation en cas de danger.

Après les villes du Lorrain et de Saint-Pierre, les prochaines formations seront faites en janvier 2022 à Grand-Rivière et Macouba.