Des renforts soignants hués, insultés et menacés à l’aéroport de Martinique : des internautes indignés, expriment leur "honte"

hôpital
Bus des soignants protégés par la police
Les bus transportant les soignants venus de France, protégés par la police en raison de l'hostilité d'un groupe de manifestants (9 septembre 2021). ©RS
Ce jeudi 9 septembre en début de soirée, des soignants en provenance de l’hexagone venus relayer d’autres renforts pour aider les équipes locales, ont été hués, insultés et menacés par des manifestants devant l’aéroport. Sur notre page Facebook, plusieurs internautes indignés expriment leur "honte".

"Honte", c’est le mot qui revient le plus souvent dans les posts de très nombreux internautes indignés, pour qualifier le comportement des manifestants qui se sont livrés à cette tentative d’intimidation ce jeudi 9 septembre 2021 devant l’aéroport Aimé Césaire au Lamentin.

Ces renforts sanitaires volontaires en provenance de Paris, venus prêter main forte au personnel soignant de Martinique qui lutte au quotidien pour sauver des vies, ont été hués, insultés et même menacés.

Des personnels sanitaires en renfort en Martinique pour soigner les malades de la covid, invectivés par des manifestants à l'aéroport. ©Martinique la 1ère

Face à cette hostilité d’une poignée de personnes dont certaines sont des activistes connus, le préfet du territoire et le directeur général de l’Agence Régionale de Santé ont vivement condamné cette attitude dans la soirée, via un communiqué. 

Le préfet et le directeur général de l’ARS condamnent avec fermeté l’attitude et les propos tenus par ces individus, qui ne reflètent pas la qualité de l’accueil réservé par la population martiniquaise à ces renforts.

La préfecture et l'ARS

 

"Ces renforts de personnels soignants incarnent la solidarité nationale pour aider la Martinique à faire face à la 4° vague de l’épidémie" ajoutent-ils.

Florilège des nombreuses réactions indignées des internautes

 

Quelle honte !

Alizée Filin

J’ai pas de mots... le confinement à un effet désastreux sur les neurones de certains individus… ( je veux rester polie )

Monique Gaudre

Combien d'entre eux (manifestants) travaillent au chum ? Savent ce que vivent les soignants ?

Ils réclament de l'aide mais se comportent comme des villageois.

Jérémie Cotrebil

Du n’importe quoi, ils viennent aider et reçus comme des chiens, quelle honte.

Aline Gaillard

C'est quoi le problème de ces gens ?

franchement regardez ce qui se passe en Haïti pour de temps en temps relativiser. Aye fè an ti tou Haïti après zot kè vini palé. Zot ké vwè kay ki misè, ridicule é pi potew mask la sé té toujou faute à lé zot , grandi tibwen imbécile va !

Franck Constant

Vraiment c'est la honte.

Rose des Iles

Quelle honte !

Dominik Demange

Quelle honte, c’est grave pour nous qui vivons là-bas, c’est pas réfléchi !

Rose Deroux

Ah non la honte !! c’est quoi cette mentalité ?!

Pierre-Emmanuel Glondu

J'ai honte pour mon île. Pour mes compatriotes. Ces soignants sont venus pour vous aider et pour sauver vos familles...

Quel accueil et quelle honte ! 

Elizabeth Annonay

Je pense que ce sont toujours les mêmes pour toutes les manifestations. Leur but c'est de râler, gueuler, semer le chaos... ils n'ont rien de constructif.

Thierry Barthélémy

La honte... La honte... La honte...

Ade Line

Des gens qui soignent vos taties et vos mamans, vous les traitez comme ça... Ça me dégoûte !

Alix Gracien

Mon dieu mais alors là on touche le fond… J’ai honte !

Orlane Brl :

Comme ça dérange certaines personnes, venez mettre une blouse et un tablier, des gants et prendre soin de vos familles.

Anglio Yanisse Adeline Isabelle

Non mais franchement où allons-nous !?

Fanm Matinik

Je remercie tous ces soignants, qui sont venus de part leurs expériences vécues lors de la première vague de ce fameux Covid 19, nous apporter du renfort.

Merci de votre soutien, de votre aide.

Que Dieu vous bénisse .

Encore un GRAND MERCI !

Telle Marie Jeanne Telle

C’est inadmissible, honteux et ne représente pas l’ensemble des martiniquais, il faut le dire fort et nos politiques doivent se manifester…

Mir March

 

"1173 renforts depuis le 30 juin…

La solidarité va encore se poursuivre"

 

"Depuis le 30 juin 2021, ce sont 1173 renforts de personnels soignants dont 137 médecins, 481 infirmiers et 265 aides-soignants qui se sont engagés en réponse à l’appel à la mobilisation générale lancé dans tous les établissements hospitaliers de l’hexagone, pour venir en aide aux personnels de santé martiniquais" rappellent la préfecture et l’ARS.

"La solidarité nationale va se poursuivre" rassurent ces autorités.

Le SNUEP-FSU Martinique "condamne"

 

Ce genre de comportements nauséabonds, qui manifestement et lamentablement, se perpétuent sur notre île, n’a que trop duré (…).

 

Ces comportements méprisables laissent des traces et infusent très souvent, dans la tête de certains de nos adolescents, le rejet voire la haine.

 

Comment peut-on pleurer Jacob, louer le travail considérable de Kassav’ et pourtant agir de la sorte ?

Eux qui ont si parfaitement porté notre culture et nos couleurs, dans le respect et l’amour de l’autre ?

 

Ces événements largement partagés sur la toile et donc hors des frontières de notre Martinique, de plus en plus, enferment notre île, dans cette seule image et vision, abjecte et xénophobe.

Le SNUEP-FSU Martinique

 

Le SNUEP-FSU Martinique, "appelle à la raison, et à mettre un terme définitif à ces agissements".

Ce syndicat de l’éducation (à l’heure où nous rédigieons ces lignes), a été la première organisation à réagir officiellement.

"Insulter des hommes et des femmes qui viennent prêter main forte aux soignants martiniquais épuisés par cette 4e vague, est proprement scandaleux et indigne" écrit à son tour son homologue, le Snes-Fsu. "Qu'ils en soient chaleureusement remerciés".   

Du côté des responsables politiques, les premières prises de position nous sont parvenues.

"Merci de votre solidarité et de votre mobilisation à nos côtés" (Serge Letchimy)

 

Le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique réagit fermement lui aussi.

Je condamne avec fermeté tout propos ou acte qui s’opposerait ou qui stigmatiserait l’élan d’humanité que vous exprimez envers notre peuple.

La solidarité est un acte de courage (…).

 

En plus des associations et des agents des services publics, les personnels soignants sont mobilisés chaque jour sur le front de la lutte contre la COVID.

Ils tentent de sauver les vies de nos compatriotes et d’accompagner les familles qui sont frappées par cette épidémie. Nous leur sommes tous, collectivement, redevables.

 

Alors, à vous qui venez de la France entière soutenir la mobilisation locale, j’ai un message clair et net à vous faire passer : merci de votre solidarité et de votre mobilisation à nos côtés.

Serge Letchimy

 

La sénatrice Catherine Conconne a pour sa part posté une vidéo de 2m07, exprimant sa "tristesse" et sa "déception", avant de remercier les soignants pris à partie.

La sénatrice Catherine Conconne souhaite la bienvenue aux soignants venus de France, insultés par un groupuscule à l'aéroport.

Le maire de Fort-de-France lui aussi, "condamne fermement les propos et insultes proférés à l'encontre des personnels soignants arrivés en renfort (...)".

Les propos tenus sont intolérables et vont à l'encontre des valeurs d'humanisme, de respect et de tolérance qui font l'honneur de notre pays.

Didier Laguerre 

 

La préfecture de Martinique et l’ARS "saluent l’engagement" de ces personnels volontaires.