publicité

"Les désespérés du quartier Ponthaléry" au Robert mènent une action spectaculaire sur la route

En ce début de journée (mercredi 26 septembre 2018), les habitants du quartier Ponthaléry au Robert, ont érigé un battage filtrant sur la route, constitué d'appareils électroménagers. Ils réclament la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour l'invasion des algues sargasses.

Les habitants du quartier Ponthaléry au Robert (26 septembre 2018). © MF Calmo
© MF Calmo Les habitants du quartier Ponthaléry au Robert (26 septembre 2018).
  • Martinique La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les membres d'un collectif baptisé "les désespérés de Ponthaléry", au Robert ont placé ce mercredi matin (26 septembre 2018), sur la route qui passe devant leurs propriétés, des appareils électroménagers abîmés par les algues sargasses. Les manifestants ont constitué un barrage filtrant dans le but d'alerter les autorités sur le danger des émanations provoquées par les algues.

"Nous voulons faire prendre conscience que les sargasses détruisent la santé et nos vies. On perd tout, on rachète tout", explique Jacques Muday, un des membres de ce collectif. "Nous souhaitons la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour l'invasion des algues sargasses afin de percevoir un dédommagement", ajoute-t-il.

Une manifestation dont la date n'est pas anodine, à quelques heures de l'arrivée du président de la République en Martinique. Les manifestants espèrent être entendus.
© MF Calmo
© MF Calmo
Les doléances des manifestants sont précises. © A.Livori
© A.Livori Les doléances des manifestants sont précises.
Les habitants érigent un barrage filtrant sur la route près de leurs propriétés. © A.Livori
© A.Livori Les habitants érigent un barrage filtrant sur la route près de leurs propriétés.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play