Deuil périnatal : l’association Zétwal An Syèl veut aider les parents à libérer leurs émotions

société
Femme pensive
(Illustration). ©Alex Green provenant de Pexels

Comment revivre après le deuil périnatal d’un enfant ? Depuis 6 mois, l’association Zétwal An Syèl travaille en ce sens auprès des parents en Martinique frappés par cette épreuve. Ce samedi 27 mars 2021, elle ouvre ses portes au public.

L'association Zétwal An Syèl travaille auprès des parents en Martinique frappés par le deuil périnatal. Ce samedi (27 mars 2021), de 9h à 16h, l’association ouvre ses portes en son siège à place d’armes au Lamentin pour y accueillir ceux qui souhaitent faire  ce travail de reconstruction.

Le sujet du deuil périnatal souvent muré dans le silence en Martinique! Pourtant ce ne sont pas les cas qui manquent. Il existe 3 fois plus de décès d’enfants morts nés ou victimes de la mort subite du nourrisson qu’en France hexagonale.

Les lacunes d’une prise en charge médicale et psychologique laisse souvent des parents isolés…"On se rend compte à force de parler avec des parents que ce sujet est tabou", confirme Laétitia Biron, vice-présidente de l’association Zétwal An Syèl.

Laétitia Biron

Chaque deuil périnatal est un cas unique. Sensibiliser les familles pour les sortir de l’isolement et créer un réseau d’aides, c'est l'objectif. Un chantier qui est pour l’instant embryonnaire mais le projet est ambitieux

"Se relever c’est possible", diront ce samedi matin les mères et les pères touchés par le deuil périnatal en Martinique.