Deux Guyanais touchés par le Covid-19 évacués par avion militaire vers la Martinique

coronavirus
Coronavirus -
équipe médicale avec un patient atteint du Covid-19 ©FTV
Deux personnes originaires de la Guyane et atteintes du Covid-19 sont transférées ce jeudi 18 juin 2020 au CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique). Un avion CASA  des forces armées en Guyane se posera en fin de matinée au pôle aéronautique du Lamentin. 
Deux malades du Covid-19 et dans un état grave seront pris en charge dès ce jeudi 18 juin 2020 par le centre hospitalier universitaire de Martinique.

Frappée de plein fouet par l'épidémie de Covid-19, la Guyane comptait plus de 1 550 patients touchés par le virus hier (mercredi 17 juin 2020) et le CHC (Centre hospitalier de Cayenne) voit son service de réanimation quasiment saturé par 30 patients. 

Pour leur prêter main forte, l'établissement hospitalier de Martinique a ouvert 4 lits de réanimation. Ce matin (jeudi 18 juin 2020) les deux patients guyanais sont transférés par un avion militaire de transports de troupes qui prendra son envol à 8 heures (heure Martinique) depuis Cayenne. Ils seront en fin de matinée au pôle aéronautique étatique du Lamentin en Martinique.
avion militaire
C'est dans un avion comme celui-ci, équipé pour cette opétration que les patients Covid-19 devaient être évacués ©DR
Le transfert de 4 malades était initialement prévu hier (mercredi 17 juin 2020), mais leur état de santé n'a pas permis l'opération vers la Martinique.
 

L'hôpital de Cayenne en état d'urgence 


Le Dr Mirdad Kazanji directeur de l'Institut Pasteur de la Guyane rappelle que ce territoire partage une grande partie de ses frontières avec le Brésil, durement touché par la pandémie. 

Il évoque notamment un foyer infectieux lors d'une "fête à Camopi", commune amérindienne guyanaise de 1 800 habitants située à la frontière, le 15 mai, regroupant près de 400 personnes.

Un peu plus au nord, toujours à la frontière mais côté guyanais cette fois, la petite ville de Saint-Georges de l'Oyapock comptait, lui, 247 cas pour 4 220 habitants, lundi 8 juin 2020.

Autre cluster, à la frontière avec le Suriname, la ville de Saint-Laurent-du-Maroni comptait 60 cas cumulés à la date du 9 juin.

Enfin, plus de 60 personnes ont aussi été testées positives au Covid-19 à Remire-Montjoly, située à 10 km de Cayenne, dans un quartier peuplé majoritairement d'habitants d'origine brésilienne. La zone a été mise en quarantaine par arrêté préfectoral.

En tout 60 infirmiers, techniciens de laboratoire et manipulateurs radio sont attendus dans les jours à venir pour prêter main forte à l'hôpital. de Cayenne 

Stade 3 de l'épidemie en Guyane


À ce jour, la Guyane déplore cinq décès. Face à l'urgence de la situation, la préfecture a rétabli certaines interdictions émises lors du confinement : aucune cérémonie religieuse n'est autorisée dans les communes touchées par le virus, l'accès aux commerces est limité à une seule personne par foyer, la pratique de sports collectifs est interdite. 

La Guyane est passée lundi au stade 3 de l'épidémie, ont annoncé la préfecture et l'Agence régionale de santé.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live