publicité

Des dizaines de poissons meurent asphyxiés à Sainte-Anne

Des centaines de poissons morts découverts vendredi dernier (22 février) stagnant à l'anse Moustique à Sainte-Anne. Un phénomène surprenant qui se situe près de l'embouchure de l'anse Meunier. La mangrove a également changé de couleur et dégage une odeur nauséabonde.

Poissons morts à l'Anse Meunier à Sainte-Anne (anciens marais salants). © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Poissons morts à l'Anse Meunier à Sainte-Anne (anciens marais salants).
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
Plusieurs dizaines de poissons meurent à l'anse Moustique à Sainte-Anne. C'est ce que constatent depuis plusieurs jours, les habitants et les visiteurs de passage en Martinique.

Ces poissons ont visiblement manqué d'oxygène notamment à cause d'un ouvrage défectueux entre la mangrove et la mer. Une odeur nauséabonde se dégage dans la zone. La mangrove a également changé de couleur.

Des écologistes attristés par un tel spectacle de désolation, cherchent les responsables de ce qu'ils qualifient d'atteinte à l'environnement.

(Re)voir le reportage de Franck Edmond-Mariette et d'Olivier Nicolas dit Duclos
Pollution marine à Sainte-Anne

Sur le même thème

  • pollution

    Ces bateaux de croisière qui rendent l’air irrespirable

    Même à quai, les émissions des bateaux de croisière contiennent des taux surélevés de dioxyde de soufre, d’oxyde d’azote et de CO2. Selon des experts, un paquebot serait responsable d’une pollution atmosphérique semblable à celle dégagée par un million de voitures par jour.  
     

  • pollution

    La pollution atmosphérique est un danger !

    La qualité de l’air était à nouveau mauvaise dimanche 16 septembre. La procédure d’information et de recommandation a dû être déclenchée par Madininair. Les ravages de cette pollution atmosphérique ont déjà fait plusieurs millions de victimes à l’échelle de toute la planète.

  • pollution

    Nouvelle forte alerte à la pollution de l'air en Martinique

    L'indice de la qualité de l'air est encore mauvais ce mercredi 11 juillet 2018 à cause d'une brume de sable du Sahara. L'indice est de 8 sur une échelle graduée jusqu'à 10. La préfecture active une procédure d'alerte notamment à l'attention des personnes les plus fragiles.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play