Dominique : seules 15 des 21 circonscriptions seront contestées aux législatives du 6 décembre 2022

océan atlantique
Roosevelt Skerrit
Sans opposant, Roosevelt Skerrit, premier ministre sortant de la Dominique, est déjà réélu dans sa circonscription de Vieille Case. ©twitter charles jong
A la Dominique, le bureau électoral a validé la participation de 45 candidats au scrutin législatif du 6 décembre 2022. Le dépôt de candidature s’est achevé vendredi (18 novembre 2022). Dans 6 circonscriptions, il n’y aura pas d’élection car il n’y a qu’un seul candidat. C'est le premier ministre Roosevelt Skerrit, au pouvoir depuis 18 ans avec le DLP (Parti Travailliste de la Dominique).

Il n’y aura pas d'élection dans la circonscription de Vieille Case de Roosevelt Skerrit, premier ministre sortant de la Dominique. Il est l’unique candidat validé par le bureau électoral, donc pas besoin d’organiser un scrutin le 6 décembre 2022, car il est déjà réélu.

La situation se répète dans 6 autres circonscriptions où, faute de challenger, le candidat du DLP a élection gagnée également. 

Aujourd’hui il faut un leadership décisif, c’est ça que j’ai offert au pays ces 18 dernières années. Et c’est ça que je vais continuer à offrir après ces élections, 

Roosevelt Skerrit, premier ministre sortant de la Dominique.

L’opposition boude les législatives

Du coup, les deux principaux partis d'opposition, l’UWP (Parti Uni des Travailleurs) et le DFP (Parti de Liberté de la Dominique) boycottent ces législatives.

En 2019, Roosevelt Skerrit avait promis d’introduire une réforme électorale pour purger la liste des électeurs et moderniser la législation. Cette mesure n’a pas été adoptée, malgré la mise à disposition des textes par le juriste, Dennis Byron, nommé pour rédiger le projet de loi.

Ce seront donc 5 candidats du groupe TUD, (Equipe Unifiée de la Dominique) crée en août 2022 et 29 indépendants qui vont se mesurer au puissant DLP de Roosevelt Skerrit.

Nous savons que nous rentrons en bataille contre un géant du paysage politique de la Caraïbe. Mais ce sont les électeurs qui décident. Nous savons que les dés sont pipés contre nous.

Carlos Charles, secrétaire-général adjoint du TUD et candidat dans la circonscription du Marigot.

Carlos Charles TUD de la Dominique
Carlos Charles, secrétaire-général du TUD et candidat aux élections législatives de la Dominique. ©Facebook Dominica News Online

Les manifestations

Le 17 novembre 2022, la Coalition pour la reforme électorale, composée des partis de l’opposition et des groupes civiques, a organisé sa première manifestation contre la tenue des élections. Avec le slogan "Pas de réforme, pas d’élection", cette Coalition veut convaincre les électeurs de bouder les urnes.

La Dominique manifestation en faveur de la reforme electorale
Les manifestations en faveur de la réforme électorale à la Dominique. ©Facebook Dominica News Online

Dans la Caraïbe, l’opposition de Sainte-Lucie et le Centre Syndical National de Trinidad, estiment qu’"il faut introduire la réforme électorale avant de mettre en place ces élections législatives à la Dominique".