martinique
info locale

La Dominique va vendre ses madères aux États-Unis

agriculture
Dachine
La dachine aussi dénommée songe, madère, racine madère, chou chine ou dasheen est un tubercule tropical originaire d'Asie. ©Forest and Kim Star (via Flickr)
La Dominique, pays producteur de dachines (dasheeen) et déjà fournisseur du marché martiniquais et guadeloupéen va exporter désormais sa production vers les États Unis. "On ne doit pas se contenter de conquérir ce marché, il faudrait tout faire pour le pérenniser " disent les responsables.
L’annonce est  venue de Johnson Drigo, le ministre de l'Agriculture et des Pêches. Jeudi dernier dans le petit village de Bells, à proximité de Saint Joseph. Il a annoncé que la Dominique est sur le point de conclure un contrat pour exporter des dachines vers les États-Unis d'Amérique. Le projet porte sur l’exportation de six conteneurs de 40 pieds toutes les deux semaines.
La Dominique qui fournissait déjà en dachine le marché britannique ainsi que la Martinique et la Guadeloupe se prépare à faire face à cette nouvelle demande.

Faire l’inventaire complet

Le gouvernement de la Dominique est prêt à aider cette initiative. Roosevelt Skeritt le Premier Ministre  en a donné l’assurance. Il s’agit de procéder avec méthode avec en premier lieu un recensement complet des capacités actuelles de production.

Ainsi,  tous les producteurs de dachines de la Dominique sont  invités à  s'inscrire auprès de leurs agents de vulgarisation  dans le cadre de cet inventaire.  "Nous voulons savoir exactement combien de planteurs de dachines nous avons sur l'île, nous voulons savoir exactement ce qu’il y a de disponible à ce jour sur leur exploitation, nous voulons connaître leur potentiel de développement", a déclaré Johnson Drigo.

Pour le ministre de l’agriculture il s’agit avant tout de bien mesurer les enjeux au préalable. "Dans le passé nous avons perdu trop de marchés. Les gens viennent, passent commande, nous leur fournissons pendant un mois ou deux, et après un mois ou deux, nous ne pouvons plus  assurer. Si nous voulons exporter au moins trois à quatre conteneurs de 40 pieds tous les quinze jours, nous devons produire en conséquence".

Joint venture OECS

Les producteurs doivent aussi veiller à conserver les marchés actuels et donc passer à une production supplémentaire pour pouvoir fournir le nouveau marché américain. Le ministre a encore précisé que l'envoi aux États-Unis se fera via une joint venture (méthode d'exportation), de l'OECS, incluant notamment Saint Vincent.

[EN ANGLAIS] Le chef Trinidadien Khalid Muhammad utilise des feuille de dachine pour faire un calalloo, soupe traditionnelle caribéenne

 

A TRINIDAD
A Trinidad, les feuilles de dachine sont utilisées pour réaliser la variante Trinidadienne du plat caribéen appelé calalou (callaloo). La recette comprend de l’okra, des feuilles de dachine, du lait de coco et des herbes aromatiques. On peut  également préparer le calalou avec des épinards cuits à la vapeur. Par ailleurs,  la racine de dachine est souvent servie cuite à l'eau, accompagnée de poisson ou de viande ragoûtée, de curry, souvent de petits pois et mangés avec du roti ou dans des soupes.
Source: Wikipédia
Publicité