Du sursis probatoire et des travaux d'intérêt général pour un des protagonistes du "rodéo sauvage" devant la prison de Ducos

violence
Moto
Motos devant le centre pénitentiaire de Ducos. ©RS
Un des participants du rodéo sauvage devant la prison de Ducos, était face au procureur de la république, vendredi 8 octobre 2021. Le jeune homme écope de 6 mois de sursis probatoire et de 70 heures d’intérêt général. La moto est confisquée.

Plusieurs personnes ont réalisé dimanche 3 octobre 2021, vers 17h, un rodéo motorisé devant la prison de Ducos.

Après une enquête de gendarmerie, un jeune homme de 22 ans a été interpellé à Saint-Joseph, suite au visionnage des vidéos largement diffusées sur les réseaux sociaux. 

Jugé en comparution préalable de culpabilité, le suspect a été présenté à la nouvelle procureure de la république, Clarisse Taron, vendredi 8 octobre 2021 dans l'après-midi. La loi du 3 août 2018 renforce les sanctions contre  les rodéos motorisés.

Le jeune homme a reconnu les faits.

C'est une peine qui a été acceptée par le mis en cause. 6 mois de sursis probatoire, 70 heures d'intérêt général, la confiscation de la moto et une interdiction de conduire des deux roues pendant 18 mois.

Clarisse Taron procureur de la république

 

L'enquête de gendarmerie se poursuit. D'autres interpellations pourraient intervenir dans les jours à venir. 

Prison de Ducos : sécurisation du site

 

Le lendemain du rodéo des motards, ' Lundi 4 octobre) les agents pénitentiaires se sont une nouvelle fois mobilisés. Ils avaient dénoncé une première scène du même type au mois de mai. Plusieurs dizaines de motos avaient effectué des rotations devant la prison de Ducos.

Suite à une réunion, lundi 4 octobre 2021 entre les instances représentatives des syndicats, la mairie de Ducos et la direction du centre pénitentiaire, le site sera sécurisé. Des plots anti-intrusion seront installés.