Durcissement du conflit social dans le réseau de transport du centre de la Martinique

social
Barrage sur la route
Barrage sur la route du centre technique des bus du Centre. ©Martinique la 1ère
Le centre technique des transports bloqué ce mardi 24 mai 2022. Un barrage a été érigé au niveau du rond-point de l’Agora, à Dillon, à Fort-de-France. Des bus non-concernés par ce mouvement n’ont pas pu sortir. 28 lignes sont hors service en ce début de journée. Le débrayage initié par des chauffeurs d’une entreprise exploitante, "Rapide du Centre", se durcit,

De grosses difficultés, encore, pour se déplacer dans le Centre.

Le débrayage initié par des chauffeurs d’une entreprise exploitante, Rapide du Centre, se durcit.

Des bus non-concernés par ce mouvement n’ont pas pu sortir ce matin, à cause d’un barrage érigé au niveau du rond-point de l’Agora, à Dillon, à Fort-de-France.

Des salariés de "Rapide du Centre", entreprise prestataire de la régie transport Martinique, ont cessé le travail, hier, (lundi 23 mai ) pour protester contre l’échec des négociations annuelles obligatoires.

Voiture devant centre technique des bus
Devant le centre technique des bus du Centre. ©Martinique la 1ère

Avec le blocage du centre technique des transports ce mardi matin, le réseau des transport  passe de 10 lignes à l'arrêt depuis hier à 28 lignes  ce mardi.

Réseau Centre très perturbé ce mardi matin en raison du blocage du Centre Technique des Transports de l'Etang Z'abricot par des personnes extérieures. Aucun bus ne peut sortir pour le moment. En plus des lignes de Rapide du Centre (104 110 111 301 302 303 304 307 321 342) en mouvement social, les lignes suivantes ne sont pas desservies : 3 11 31 32 100 114 211 320 421 1 25 27 29 33 2 13 19 24 et 422.

Régie des transports de Martinique

Le point avec les deux parties à la mi-journée  (Re)voir le reportage de Maurice Violton et de François Marlin.

Des salariés de "Rapide du Centre", entreprise prestataire de la régie transport Martinique, ont cessé le travail, ©Martinique la 1ère

Un rencontre entre la direction et le personnel s'est tenue hier, lundi. Les deux parties ne sont pas arrivées à  se mettre d'accord sur les ponts de revendications. 

Une nouvelle entrevue est programmée demain mercredi 25 mai 2022