martinique
info locale

Une école de Malakoff porte désormais le nom de la militante de Martinique Paulette Nardal

hommage
Paulette Nardal
Une école de Malakoff porte le nom de Paulette Nardal ©Ville de Malakoff
C’est une école de Malakoff en région parisienne, qui porte désormais le nom de Paulette Nardal. Cette femme de lettre née en Martinique, ex enseignante à la Sorbonne, militante de la cause noire (décédée en février 1985), avait déjà été honorée, par la ville de Paris et celle de Clamart.
Depuis quelques temps les villes ont pour politique de renommer les noms des rues et des bâtiments publics pour valoriser la mémoire de personnalités oubliées de l’Histoire contemporaine.

A Malakoff en région Île de France, au sud de Paris (département des Hauts-de-Seine), une école élémentaire vient d’être rebaptisée école "Paulette Nardal", du nom de cette femme de lettres martiniquaise, journaliste, militante de la cause noire, et inspiratrice du courant littéraire de la négritude.
Paulette Nardal, l'architecte oubliée de la négritude
Le geste est d’autant plus symbolique que l’école s’appelait auparavant "Paul Bert", du nom d’un médecin adepte de théories racialistes.

Écoutez le reportage de Tessa Grauman à Paris

Ecole Paulette Nardal

Les noms de Paulette Nardal et de sa sœur Jane ont inauguré le 31 août 2019, une rue du XIV (14e) arrondissement.
La ville de Clamart (au sud ouest de Paris) où a résidé Paulette Nardal dans les années 20, a aussi été retenue pour l’une des voies de la ville.


La FCPE de Malakoff se félicite de cette distinction

Paulette Nardal qui a été l’une des premières antillaises à faire des études supérieures à Paris, est aussi la tante de Christiane Eda-Pierre, artiste lyrique martiniquaise de renommée internationale.

A lire aussi…
https://la1ere.francetvinfo.fr/paulette-nardal-architecte-oubliee-negritude-690928.html
Publicité