Déconfinement : les catholiques prient pour que la vie ecclésiale reprenne "à partir du 11 mai"

religion
Fidèles de l'église catholique
Fidèles de l'église catholique. ©Martinique la 1ère
Les évêques de France souhaitent la réouverture des lieux de culte à partir du 11 mai prochain. Les annulations de baptêmes, de communions et de mariages ont mis les activités paroissiales au point mort. En Martinique comme ailleurs, l’impatience grandit au sein des communautés catholiques.
L’assemblée générale extraordinaire des évêques de France s’est tenue vendredi 24 avril, sur les conditions de déconfinement de la vie de l’Église. Ils estiment qu’il est essentiel que la vie ecclésiale reprenne au 11 mai prochain. Cela concerne non seulement les cérémonies liturgiques mais aussi des activités catéchétiques et caritatives de l’Église.

Depuis près de deux mois les annulations de baptêmes, de communions et de mariages ont mis les activités paroissiales au point mort.

En Martinique comme ailleurs, l’impatience grandit au sein des communautés catholiques. Les fidèles veulent se retrouver pour célébrer et nourrir leur foi et la partager.

(Re)voir le reportage de Bianca Caretto et André Quion Quion
Les évêques de France ont aussi déclaré que les fidèles catholiques sont pleinement solidaires des efforts collectifs pour lutter contre l'épidémie du coronavirus qui demeure menaçante et difficile à maîtriser.

L'Église souhaite de nouveau rassembler dès le 11 mai en respectant les mesures de distanciation sociale et les gestes barrières.

(Re)voir l'interview de David Macaire l'Archevêque de Saint-Pierre et de Fort-de-France, journal télévisé de Martinique la 1ere dimanche 26 avril 2020. 
Concernant la réouverture des lieux de culte, Emmanuel Macron le président de la République aura une nouvelle réunion avec les différents responsables religieux pour évaluer les conditions de reprise. Dans un premier temps le chef de l'État avait envisagé "la mi-juin".