publicité

Élections à la Chambre de Commerce : pourquoi voter ?

Les ressortissants de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique, sont invités à élire leurs représentants du 20 octobre au 2 novembre 2016. Pourquoi faire ?

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La CCIM (Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique), est l'interlocuteur privilégié des acteurs publics et de l’État. Elle est régulièrement consultée pour son expertise et sa relation privilégiée avec les entreprises.

Un vote étalé sur 14 jours

Du 20 octobre au 2 novembre, les entrepreneurs sont appelés à voter pour leurs représentants, les femmes et les hommes chargés de préparer l'économie de demain. C'est un vote essentiel qui concerne plus de 29 000 entreprises (au 31 décembre 2015).

Il s'agit d'un vote utile selon la CCIM, pour former les jeunes et les adultes en lien étroit avec les  besoins des entreprises de Martinique. Vote utile également pour accompagner le développement économique de l'île et représenter les intérêts des chefs d'entreprises à l'échelon régional, national et européen.

La CCIM accompagne les entreprises de leur naissance à leur transmission, pour créer de l'activité et de l'emploi. Les chefs d'entreprises du commerce, des services ou de l'industrie ont tous le même droit, celui de faire entendre leurs voix en élisant les représentants de leurs secteurs d'activités.

Comment faire ?

Les élections auront lieu du 20 octobre au 2 novembre (18h heure locale). Les chefs d’entreprises voteront par correspondance ou en ligne sur la plateforme : www.jevote.cci.fr

1 476 356 822
Qui vote ?

Les électeurs sont les représentants des entreprises des secteurs du commerce, de l’industrie ou des services inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Il peut s’agir par exemple du Président, du Directeur Général, du Gérant ou encore d’un mandataire (sous certaines conditions).

Ce représentant doit jouir de ses droits civils et politiques et avoir 18 ans accomplis. Chaque électeur dispose d’autant de voix que d’entreprise qu’il représente. Un dirigeant possédant deux entreprises par exemple, aura la possibilité de voter 2 fois (mais dans des catégories et sous-catégories possiblement différentes).
26 853 électeurs en 2016

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play