Élèves et enseignants du Carbet testent leurs réactions en cas de fort séisme

sécurité
Exercice de sécurité
Exercice de sécurité au collège du Carbet (21 mars 2017) ©Martinique 1ère
Plus d'un millier de personnes pour "UE RICHTER CARAÏBES 2017", un exercice d’évacuation des populations en cas de tremblement de terre et de tsunami, relativement bien organisé au collège du Carbet.
En plein cours d'espagnol au collège du Carbet, la sirène indique qu'un fort tremblement de terre touche la Martinique ce mardi matin (21 mars 2017). Encadrés par l'équipe éducative, les élèves d'une classe de 4e testent ainsi leurs réactions. "Nous avons mis 4'54 pour rejoindre notre zone refuge, alors qu'il fallait le faire en moins de neuf minutes", commente avec satisfaction Annie Barège, la principale du collège du Carbet.

Un collège près de la mer...

L'objectif est atteint mais cette école a besoin d'améliorer son organisation. "Même s'il y a eu des petites paniques, c'était bien", déclare une jeune déléguée aux risques majeurs."Tout le monde n'écoutait pas", déplore un autre collégien délégué. Le collège du Carbet se trouve à moins de trente mètres de la mer. L'exercice "UE RICHTER CARAÏBES 2017", était d'une importance capitale.
Enseignants et élèves du collège du Carbet participent activement à "UE RICHTER CARAÏBES 2017" ©martinique