publicité

Emploi à domicile: des réductions d'impôts pour les ménages

En 2017, les ménages employant un salarié à domicile verront leurs impôts baisser. Les ménages concernés, y compris les non-imposables, auront droit à un crédit d'impôts sur le revenu.

Le gouvernement espère ainsi limiter le recours au travail au noir © France-Infos
© France-Infos Le gouvernement espère ainsi limiter le recours au travail au noir
  • Grégory Gabourg
  • Publié le
Si vous employez une aide à domicile, une femme de ménage ou une baby-sitter, ayez le sourire, vous paierez moins d'impôt cette année. Les ménages concernés, y compris les non-imposables, auront droit à un crédit d'impôt sur le revenu. Concrètement, ils recevront en 2018 un chèque du Trésor Public qui couvrira la moitié des dépenses engagées cette année au titre des services à la personne.
 

Éviter le travail illégal

La mesure, qui coûte un milliard d'euros à l'État, bénéficiera à plus d'un million de foyers en France, dont plusieurs milliers, en Martinique. Le gouvernement espère ainsi limiter le recours au travail au noir. Et pour cause, selon Matignon, grâce à cette disposition et d'autres avantages fiscaux et sociaux mis en place lors du quinquennat de François Hollande, il sera moins cher de déclarer un salarié que de ne pas le déclarer.
 

30.000 créations d'emplois espérées dans les services à la personne

Ce qui doit au final permettre, et c'est l'autre objectif visé, de créer des emplois. Le gouvernement table sur 30 000 emplois supplémentaires dans le secteur. Il faudra aussi voir comment les choses évoluent en Martinique, où le vieillissement de la population entraînera nécessairement une augmentation des besoins, et donc de l'activité. Selon la direction du Travail, l'île comptait en 2015 près de 200 structures spécialisées et 1 600 salariés.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play