publicité

Emplois aidés : la mobilisation ne faiblit pas !

De nombreux collégiens et lycéens de Fort-de-France, Bellefontaine, Ducos, François, Carbet, ont trouvé portes fermées à cause d'une mobilisation contre la suppression des contrats aidés

Personnel mobilisé devant le lycée Joseph Gaillard à Fort-de-France (mercredi 13 septembre 2017) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Personnel mobilisé devant le lycée Joseph Gaillard à Fort-de-France (mercredi 13 septembre 2017)
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Gros désagrément pour de nombreux collégiens et lycéens ce mercredi matin (13 septembre 2017), à Fort-de-France, Bellefontaine, Ducos, mais aussi au François ou encore au Carbet. Ils ont trouvé les portes de leurs établissements fermées et ont dû rentrer chez eux. C'est la mobilisation contre la suppression des contrats aidés dans l'éducation nationale, qui en est à l'origine. Enseignants et agents territoriaux parlent d'une seule et même voix.

Reportage de Corinne Jean-Joseph et Bianca Careto. 
Plusieurs établissements sont bloqués depuis lundi 11 septembre 2017. La FNEC FP FO (SNETAA FO et SNFOLC) a lancé un mot d’ordre de grève reconductible à partir du 09 septembre 2017, précise Jocelyn Present, le secrétaire Académique du SNETAA FO Martinique.

Par ailleurs, un communiqué annonce une mobilisation des personnels du lycée la cité scolaire du François, encore plus forte dès demain matin.

 


Sur le même thème

  • social

    Les employées de Jikaélé ne sont pas payées

    Les employées de l’association Jikaélé sont toujours en attente de leurs salaires du mois d’août dernier. La structure spécialisée dans l'organisation de centres de loisirs et séjours de vacances est en difficulté depuis plusieurs mois.

  • social

    Les services des impôts sont en grève

    Les agents du syndicat Solidaires Finances Publiques section Martinique sont mobilisés depuis ce jeudi matin (23 novembre). Un mouvement national pour dénoncer les dégradations de leurs conditions de travail. 

  • social

    Les syndicats de la CTM dénoncent les mauvaises conditions de travail

    Plusieurs organisations syndicales de la Collectivité Territoriale de Martinique, ont adressé un courrier au président de l'exécutif pour lui signifier leur préavis de grève illimité à partir du lundi 27 novembre. Ils dénoncent la dégradation des conditions de travail au sein de la structure.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play