publicité

Les "ENDOgirls" marchent pour dénoncer leur maladie

Plus de 200 personnes ont marché ce samedi (25 mars) dans les rues de Fort-de-France pour une meilleure reconnaissance des victimes de l’endométriose. Une maladie qui touche une femme sur dix. Cette marche était organisée par l'association Madin'ENDOgirls qui souhaite informer avant tout.

Ils étaient plus de 200 à participer à cette marche organisée par l'association Madin'ENDOgirls. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Ils étaient plus de 200 à participer à cette marche organisée par l'association Madin'ENDOgirls.
  • Aurelie Treuil - Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
"ENDOgirls" lévé ! C'est au rythme de cette chanson, vêtu de t-shirts jaunes et pancartes en mains que des femmes, des hommes, plus de 200 personnes ont marché dans les rues du centre-ville de Fort-de-France ce samedi matin (25 mars). 
Les "Endogirls" comme elles se nomment sont bien décidées à faire connaître leur mal. Cette nouvelle marche pour sensibiliser à l'endométriose, était organisée cette fois par l'association Madin'ENDOgirls.

L'endométriose, une maladie méconnue qui touche une femme sur dix

Longtemps cachée, voire méprisée, des femmes courageuses brisent le silence autour de cette maladie qui touche l'intime. Avec des douleurs liées aux menstruations qui peuvent atteindre les intestins ou les poumons, et une souffrance quasi quotidienne pour certaines.

La recherche médicale sur l'endométriose avance à petits pas. Les soutiens s'organisent avec l'exemple de la Full Moon Run. Les organisateurs de cette course qui aura lieu le 8 avril prochain au Robert, prévoient de reverser une partie des bénéfices à l’association Madin’ENDOgirls.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play