publicité

Les enfants apprennent à connaître les plantes médicinales

L’association culturelle Passerelle a mis en place un atelier très instructif mercredi matin à Schelcher afin d'aider les enfants à mieux connaître les plantes médicinales de Martinique.

L'enseignant Jean-Claude Louis-Sidney et des élèves très attentifs au cours sur les plantes de Martinique © Martinique 1ère
© Martinique 1ère L'enseignant Jean-Claude Louis-Sidney et des élèves très attentifs au cours sur les plantes de Martinique
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Mieux connaître et reconnaître les plantes médicinales, c’est l’objectif d’un atelier mis en place mercredi matin (23 août 2017), à Schœlcher par l’association culturelle Passerelle. Un atelier dispensé en créole par l’enseignant Jean-Claude Louis-Sidney face à des enfants très attentifs.
Reportage Irène Emonides et Marc Balssa 
Atelier connaissance plantes en créole
Des enfants sont initiés à la connaissance des plantes médicinales des jardins de Martinique  -  martinique  -  martinique
 

Sur le même thème

  • culture créole

    Ti Raoul était un compositeur exceptionnel

    Raoul Grivalliers dit Ti Raoul s’est éteint le 18 décembre dernier à Sainte-Marie à l’âge de 83 ans. Chacun lui reconnaît de grands talents de compositeur. Il fut un observateur de la vie, et a livré à travers ses chants, un témoignage sur son époque. 

  • culture créole

    Gilbert Larose, créateur de la "Savane des esclaves"

    L'homme est robustepassionné et déterminé à réaliser un projet entamé il y a 18 ans dans la campagne des Trois-Îlets. Gilbert Larose, "Ti-Gilbè", est le créateur de la "Savane des esclaves". En 1999, lorsque la mairie des Trois-Îlets lui octroie une parcelle de terre dans la campagne de la commune, son premier projet est de faire de l'élevage et du maraîchage.
    Il construit alors un marché recouvert d'une toiture végétale comme le faisaient les anciens... Une révélation !  
        

  • culture créole

    Les anciens reprochent aux "gens d'aujourd'hui" de malmener le créole

    Quelques jours avant la journée internationale du créole du 28 octobre, la langue est valorisée dans un ouvrage de Marie-Julie Bernadine-Léon-Volny : "Pawol palé", "pawol matjé". Il s'agit d'un recueil de témoignages des anciens qui critiquent notamment la façon de parler le créole de nos jours.

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play