martinique
info locale

"Mon entreprise après le Coronavirus" : la question de la survie se pose

économie
Affiche  entreprise
©Martinique la 1ère
La Martinique compte plus de 34 000 entreprises qui sont fragilisées par les fermetures imposées par l’État dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19. Aujourd’hui se pose la question de leur survie et de la pérennité des emplois après l’épidémie. 
Nous allons répondre aux questions des entrepreneurs en Martinique sur les dispositifs mis en place par le gouvernement pour leur venir en aide avec Céline Rose, la présidente de la CPME, la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de Martinique.
Questions-réponses sur le sort des entreprises après le covid 19
Question 1 : Par les décrets des 25 et 30 mars 2020, le gouvernement prévoit d’aider les entreprises touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de l’épidémie de covid-19, et par les mesures prises pour limiter sa propagation. Un fonds de solidarité a été créé en ce sens, financé par l’Etat, les régions et les collectivités d’Outremer. Mais la question de plusieurs chefs d’entreprise est la suivante : qui peut avoir droit à cette aide ?

Réponse de Céline Rose :

L'aide du Fonds de solidarité est destinée aux très petites entreprises (TPE), les TPE de moins de 10 salariés, aux indépendants, micro-entrepreneurs, professions libérales, qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative ou dont le chiffre d’affaires a baissé de 50% entre mars 2019 et mars 2020. Votre effectif doit donc être inférieur ou égal à 10 salariés. Attention, ayez à l'esprit que votre chiffre d'affaires doit être inférieur à un million d'euros. Et votre bénéfice annuel imposable ne doit pas, quant à lui, dépasser 60 000 euros. Enfin, Votre activité doit avoir commencé avant le 1er février 2020



Question 2 : À quel montant maximal peut-on prétendre ? Peut-on toucher plus de 1 500 euros ?

Réponse de Céline Rose :

Le Fonds de solidarité est composé de deux volets. Dans un premier temps, vous pouvez bénéficier d'une aide d'un montant égal à la perte déclarée de chiffre d'affaires entre vos résultats de mars dernier, et ceux de Mars de cette année. Montant plafonné à 1 500 euros.

Dans un second temps, certains entrepreneurs peuvent bénéficier d'une aide complémentaire de 2 000 euros. il faut avoir au moins un salarié, être dans l'impossibilité de payer vos créances dans un délai de 30 jours, ou que votre banque vous ait refusé un prêt de trésorerie. Attention, pour l’instant, cette aide financière n’est versée que pour le mois de mars 2020.


Nous attendons vos questions par mail à cette adresse : monentrepriseapreslecovid972@gmail.com
 
Informations pratiques
Quelques informations auprès des organismes suivants :
CPME https://www.cpme.fr/
DIECCTE http://martinique.dieccte.gouv.fr/
Chambre de commerce https://www.martinique.cci.fr/
Gouvernement https://travail-emploi.gouv.fr/