Face à face tendu entre des carnavaliers et les forces de l'ordre sur le pont de l'abattoir à Fort-de-France suivi de vidés sans incident

carnaval
Forces de l'ordre
Forces de l'ordre sur le pont Francisco à Fort-de-France. ©Xavier Chevalier

Hier soir (mardi 16 février 2021) vers 19 h, un groupe de carnavaliers a tenté de rentrer sur Fort-de-France par le pont de l'abattoir au pied de la tour Lumina. Un face à face tendu s'est alors déroulé avec les forces de l'ordre. Vers 20 h, de nombreux vidés se sont ensuite déroulés dans le calme.

Ce soir (mardi 16 février 2021) un groupe de carnavaliers a tenté de rentrer sur Fort-de-France par le pont de l'abattoir (pont Francisco), passage interdit au public pendant le carnaval.

Depuis 19 heures, une dizaine de barrières a été enlevée à cet endroit par ce même groupe.

Les forces de l'ordre se préparent à intervenir, comme l'indique cette vidéo de Xavier Chevalier.

Les forces de l'ordre se préparent à intervenir vers 19 h 30 pont de l'abattoir
Forces et manifestants

Les forces de l'ordre se sont repliées vers la préfecture de Fort-de-France craignant une action de quelques manifestants. Après leur départ du pont de l'abattoir, des manifestants ont en profité pour jeter des barrières dans le canal...

Les manifestants jettent les barrières dans le canal

 

Après ce face à face tendu, un feu s'est déclaré sur le pont de l'abattoir à Fort-de-France.

Feu sur le pont de l'abattoir
Après un face à face tendu entre les forces de l'ordre et quelques carnavaliers un feu s'est déclaré sur le pont de l'abattoir. ©Xavier Chevalier

La préfecture condamne
 

Le préfet condamne les manifestations non autorisées qui se sont déroulées dans Fort-de-France à l'occasion du Carnaval, et les violences qui ont eu lieu contre les forces de sécurité.

 

Des incidents ont eu lieu lorsque des manifestants ont voulu forcer des barrages de police. Ces violences sont inacceptables. L’usage de gaz lacrymogène par les forces de sécurité a été nécessaire.

 

Les forces de sécurité sont mobilisées durant chacun des jours gras, comme elles l’ont été depuis le début de la période du carnaval, afin de rétablir l’ordre public à chaque fois que cela est nécessaire.

 

Le préfet rappelle que face à la Covid-19, c'est la responsabilité de chacun qui est en cause pour ne pas faire circuler l'épidémie.

Préfecture de Martinique,

 

Et pendant ce temps là, d'autres vidés se déroulaient dans le calme dans les rues de Fort-de-France. 

Vidéo : Alain Livori.

Des vidés se déroulent dans le calme dans les rues de Fort-de-France

Vers 20 h 15 dans les rues de Fort-de-France : 

Vidéo : Aurélie Treuil.

Ambiance bon enfant vers 20 h 15 dans les rues de Fort-de-France