Face à la possible épidémie des variants de la Covid-19, le Centre hospitalier de Martinique est prêt

coronavirus
Laboratoire
Travail dans un des laboratoires de l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère

Les autorités sanitaires de Martinique redoutent une circulation massive du variant anglais de la Covid-19. Le centre hospitalier universitaire est en première ligne pour pouvoir le détecter avec du matériel adapté.

Une cellule affectée au traitement du coronavirus oeuvre depuis le début de l'épidémie au laboratoire du centre hospitalier de Martinique. 

Depuis la fin décembre 2020,  une nouvelle mission leur incombe : l’identification des différents variants de la Covid-19.

Et pour cela, le laboratoire dispose d’une solide expérience avec le séquençage, technique nécessaire pour trouver ces variants.

Voyez le reportage de Maurice Violton et d'Olivier Nicolas dit Duclos. 

 

Les autorités sanitaires redoutent une circulation massive du variant anglais de la Covid19. Le CHU de Martinique est en première ligne pour pouvoir le détecter avec du matériel adapté

 

Avec la connaissance, la technique, et l’expérience en tant que laboratoire référence du séquençage auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé, le CHU de Martinique est prêt.

Il ne manque plus que la livraison de révélateurs commandés en Grande-Bretagne, pour lancer les recherches. Ils devraient arriver dans les prochains jours.