Fête du rhum à Sainte-Marie : les légendes du compas ont enivré les spectateurs

vie locale
Musique
en haut de gauche à droite - Spectateurs - Max Badette (Djet X) en bas de gauche à droite : Zouzoul (Shah-Shah) Christian Bazile (Djet X), Roberto Martino ( ancien des "Gypsies", "Scorpio", "DP Express"  "Top Vice") et Michel Fayad (fête du Rhum) ©D. Bétis
Robert Martino, Max Badette, Zouzoul, Dieudonné Larose et Chris Bazile ont offert quatre heures de compas en live. Les chanteurs et vedettes de groupes haïtiens très appréciés aux Antilles, ont conclu en musique devant 3000 spectateurs, la fête du Rhum à Sainte-Marie, dimanche 15 décembre 2019. 
Les anciennes gloires, stars des groupes haïtiens en vogue dans les années 70 à 90, ont régalé le public, hier (dimanche 15 décembre 2019) dans le parc de la distillerie Saint-James à Sainte-Marie. Ils ont clôturé en musique la 37e édition de la fête du Rhum.

Robert Martino, Max Badette, Zouzoul, Dieudonné Larose et Chris Bazile ont offert quatre heures de compas en live.

Le public a communié et dansé avec ces cinq grandes figures du compas. Cinq légendes qui ont traversé les époques.

Zouzoul de son vrai Jean- Michel Saint-Victor, ancien des Shleu-Shleu et des Skah-Shah de Georges Loubert Chancy, a repris plusieurs succès, "Haïti Chéri", "Amba rozo", "Caroline" et "ki numéro".

(Re)voir la première partie de notre Facebook live.Dieudonné Larose (74 ans), n’a rien perdu de sa verve et de son jeu de scène. Ce visionnaire engagé, considéré comme le fils spirituel du Ti Manno, a aussi chanté l'amour, la paix. Il a composé un hymne pour cette fête du rhum à Sainte-Marie.

Max Badette, ancien des Gypsies, recruté pour le Djet X, a charmé le public avec la reprise de plusieurs succès et notamment "Baby love to love you".
37e fête du Rhum
3000 personnes ont assisté au concert des légendes du compas ©D. Bétis
Chris Bazile, le chanteur incontournable de Volo-Volo de Boston a subjugué le public avec les titres "Minouche", "bagail la dominé", "Isabelle".

Quant à Robert Martino (un demi-siècle de musique), membre des groupes, "Difficiles de Pétion ville", "Gypsies", "Scorpio", "DP Express", "Top Vice"), il a clôturé dans ses éblouissants solos de guitare, ce moment mémorable.

(Re)voir la deuxième partie de notre Facebook live.Les anciennes gloires ont fait le spectacle pendant quatre heures en revisitant tous les anciens succès. Un hommage rendu au compas et à la belle époque des paillotes.

Nous avons réussi à réaliser un concert de classe associant les artistes locaux, l'orchestre MKG, la bande à Zouzoul et les légendes d'Haïti. La musique est un vecteur économique et une source intarissable d'échanges et de prestations. Il est temps d'opter pour l'échange interculturel, déclare le promoteur et organisateur du plateau artistique Rodolphe Erichot à la fin du concert.


Sur son visage comme sur celui de Michel Fayad directeur du musée du Rhum, s'affiche une profonde satisfaction.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live