publicité

Un flanc de la montagne s’effondre et fait monter le niveau de la rivière du Prêcheur

Deux nouvelles coulées boueuses de débris de roches volcaniques de toutes tailles ont dévalé dans la rivière du Prêcheur ces dernières heures. Le phénomène connu sous le nom de "Lahar" s’est déroulé samedi 6 janvier et hier dimanche, a fait monter le niveau du lit de la  rivière du Prêcheur.

le flanc de la montagne qui s'est effondré © Réseaux sociaux
© Réseaux sociaux le flanc de la montagne qui s'est effondré
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Les coulées boueuses de débris de roches volcaniques alimentent les discussions dans la commune du Prêcheur et sur les réseaux sociaux ces dernières heures. 

Les trombes d’eau qui se sont abattues sur la Martinique en fin de semaine ont entraîné des coulées boueuses de débris volcaniques dans le lit de la rivière du Prêcheur. Des tonnes de sable et de bombes volcaniques ont attiré l’attention dans la zone limitrophe.

Voir vidéo réseaux sociaux
Lahars
Une coulée boueuse s’est produite le samedi 6 janvier, et une seconde a été enregistrée hier (dimanche). Elles ne sont certes pas de la même ampleur que celles qui avaient emporté le pont il y a 7/8 ans, mais elles restent impressionnantes. Le nouveau pont a une hauteur de 7 mètres, et rassure pour l'instant, même si le niveau de la rivière est passé à quatre mètres après ces phénomènes de "lahars".
Selon les premiers éléments, il semble que l’origine de ces lahars ne soit plus le piton Marcel, mais la falaise proche.

Écoutez le maire du Prêcheur avec Denis Adenet-Louvet  

Marcellin Nadeau Maire du Prêcheur

Marcellin Nadeau a sollicité les services techniques de la CTM pour le curage de la rivière du Prêcheur. Il fera la même demande ce lundi 8 janvier à la police de l'eau.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play