Le "Forest" deuxième pétrolier iranien est entré dans les eaux territoriales du Venezuela

monde
Equipes iraniennes et venezueliennes
Les équipages iraniens et vénézuéliens fêtent l'arrivée du pétrolier Fortune. ©nicolasmadurotwitter
Le pétrolier iranien le Forest est ce mardi 26 mai 2020 dans les eaux territoriales du Venezuela. Il se dirige vers la péninsule de Paraguaná, où se trouve la 3e raffinement au monde. Un autre pétrolier iranien Pétunia se trouve entre la Grenade et Trinidad et Tobago.
 
La route est ouverte. Le "Forest" est le deuxième pétrolier iranien à pénétrer les eaux territoriales du Venezuela. Selon le site TankerTrackers.com, le navire d’une longueur de 176m et une largeur de 31m, est passé entre l’ile néerlandaise d’Aruba et la côte nord du Venezuela, ces dernières heures.

Comme pour le premier pétrolier "Fortune", dimanche dernier, l’armée de l’air et la marine vénézuélienne accompagnent le "Forest".  Ce petrolier, le deuxième d'un convoi de 5, va accoster au complexe de raffinage situé sur la côte sud-ouest de la péninsule de Paraguaná (3e plus grande raffinerie du monde).

Le voyage du pétrolier Forest a été jusqu'à maintenant (mardi 26 mai) sans incident. Il n’y a aucun signe d’une intervention des forces américaines. Ces derniers patrouillent dans le sud de la mer des Caraïbes dans une vaste opération contre le narcotrafic.
Venezuela Raffinérie Paraguana
Le pétrolier Forest va accoster à la raffinerie Paraguna. ©universitédetexas
Dans quelques jours, Pétunia, un troisième pétrolier va entrer dans les eaux territoriales du Venezuela. Ce mardi 26 mai 2020, le navire se situait  entre la Grenade et Trinidad et Tobago.

Les deux derniers pétroliers iraniens, le Faxon et le Clavel, font route vers le Venezuela. Ils se trouvent encore dans l’Océan Atlantique.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live