Le compositeur martiniquais Claude Confiant honoré par ses pairs

musique fort-de-france
Claude Confiant
L'auteur-compositeur Claude Confiant et ses disques d'or (Juin 2018) ©Cap/FB/C. Confiant
Ses succès ne se comptent pas : "éti ta ou", "mazouk cé ta nou" ou "la complainte d’une fille mère"... Claude Confiant a été honoré par ses amis artistes, Guy Méthalie, Sylvanise Pépin, l'orchestre de Roro Kaliko et l'association Carrefour Barel Coppet, jeudi 20 février 2020 à Fort-de-France.
Claude Confiant est un des derniers montres sacrés de la musique traditionnelle martiniquaise, dont une des qualités est la discrétion. C'est pour cela que l'association Barel Coppet a décidé de lui rendre hommage "pour sa contribution exceptionnelle et pour l’excellence de sa musique".
 

Sa musique traverse le temps et les époques


Âgé de 81 ans, Claude Confiant a une centaine d'oeuvres à son actif : valses, mazurkas, biguines, slows, complaintes, calypsos et musiques religieuses. Ce défenseur de la musique originelle demeure un amoureux du verbe, des rimes et des mélodies.
 

En 1960, la musique martiniquaise connaît un succès retentissant avec de nombreux compositeurs tels que Loulou Boislaville, Fernand Donatien, Maurice Champvert, Pierre Louis, Maurice Jallier. Tous ces "poids lourds" de la composition ont laissé leurs empreintes sur vinyl, au même titre que Claude Confiant 

En 1965, ce dernier se distingue avec "an nou joué boul" interprété par Maurice Alcindor. Quant à sa biguine vidée, "an bon bonn", elle a été un succès populaire.

Il a aidé les plus grands ...


Claude Confiant a aussi propulsé des artistes comme Sylvanise Pépin, Guy Méthalie, Claudy Largen, Simon Jurad et bien d’autres. D'autres grands s'ajoutent à sa discographie : "eti ta ou" (intégré au répertoire du grand ballet de Martinique), "mazouk cé ta nou" (enrégistré avec la formation Batucada)...mais encore, "yo di", "histoire de dorlis", et aussi "la complainte d’une fille mère". En un an, l'auteur-compositeur a écoulé près de 30 000 disques (des 45 tours), un record à cette époque.

Claude Confiant
Claude Confiant (en nœud papillon), honoré le 20 février 2020 à Fort-de-France. ©D. Bétis
La soirée du 20 février 2020 au Centre Iinternational de Séjour de Fort-de-France, s'est terminée par la remise des trophées de l'association Carrefour Barel Coppet. Le prix décerné à Claude Confiant, lui a été remis par le directeur de la Sacem, Christian Boutant.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live