L'indignation des usagers et des autorités après l'incendie du centre de vaccination de Fort-de-France

coronavirus fort-de-france
Centre de vaccination incendié
Le centre de vaccination de Fort-de-France incendié samedi 31 juillet 2021. ©Martinique la 1ère
Deux jours après l’incendie du centre de vaccination de Fort-de-France, l'heure est au compte. Une dizaine d’agents de la mairie s’est rendue sur site pour évaluer l’ampleur des dégâts.

"Quand je passe, je vois les gens à attendre.. je dis bonjour". Désormais, Josiane ne saluera plus personne devant le centre de vaccination de Fort-de-France devenue méconnaissable…Il a été ravagé dans son intégralité par un incendie volontaire lors des affrontements entre plusieurs individus et les forces de l'ordre (samedi 31 juillet 2021).

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et Marc-François Calmo.

Centre de vaccination incendié à Fort-de-France et conséquences

"Je suis en colère parce qu’on aide les gens ici...J’ai un vaccin à prendre. Je suis venue voir parce que j’ai rendez-vous ce mois-ci.(...) Je suis venue me renseigner pour savoir qu’est-ce qu’on peut faire" ?

Centre de vaccination incendié
Centre de vaccination incendié à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère

Pour l’instant, le centre n’a pas été délocalisé. Il devrait être nettoyé. "Une désolation"…constate José Templet, agent enquêteur au service hygiène. Pour lui, la population va être la première à subir les conséquences de ce désastre.

Une dizaine d’agents de la mairie de fort de France du service hygiène et sécurité s’est rendue sur place également. Avec le propriétaire d’une partie de l’immeuble, Louis Morin, et la directrice du centre de vaccination, ils ont identifié les dégâts.

Seule bonne nouvelle à ce stade, ils devraient pouvoir récupérer les archives du centre de vaccination.