Front commun des professeurs et parents d'élèves contre les suppressions de poste

social
greve prof
Les enseignants, personnels d'éducation et parents d'élèves protestaient contre la suppression des contrats aidés et le manque d’encadrement des élèves. ©C.C.
À l’appel des syndicats d’enseignants, une grève dans l’Éducation nationale devrait perturber ce lundi 5 mars. En ligne de mire la perte de nombreuses classes dans le second degré.
Au total, 36 des 42 collèges sont concernés par les suppressions de postes dans l'académie de Martinique. En lycée, 9 classes de Première et de Terminale seraient amenées à disparaître, selon les organisations de parents d’élèves.

Enseignants et parents d'élèves constituent un front commun. Ils souhaitent être entendus par les autorités. Ils regrettent le dialogue de sourds avec le recteur.

Toujours dans leurs démarches afin d'améliorer le système scolaire, les syndicats de parents d'élèves devraient rencontrer les députés Serge Letchimy et Jean-Philippe Nilor en début de semaine. 

(Re)voir le reportage avec des images de Guilhem Fraissinet.
©martinique