publicité

La générosité des donneurs de sang est primordiale car nos populations ont des besoins spécifiques

C'est aujourd'hui la journée mondiale du don du sang et 2 camions de l'établissement français du sang étaient sur le front de mer à Fort-de-France pour accueillir les donneurs. En Martinique un quart de nos besoins sont importés de France.

 

Des donneurs à Fort-de-France lors de la journée mondiale du sang (vendredi 14 juin 2019). © Martiniquela 1ère
© Martiniquela 1ère Des donneurs à Fort-de-France lors de la journée mondiale du sang (vendredi 14 juin 2019).
  • Martinique la 1ère
  • Publié le
Lors de journée comme celle du vendredi 14 juin 2019, ou directement au siège de l'Établissement Français du Sang (EFS), à Fort-de-France, 10 000 dons de sang sont obtenus en moyenne chaque année. Or il en faudrait 50% de plus, selon les responsables de l'établissement.
 
Alors l'espoir de susciter davantage de dons vient des jeunes. Certains répondent très tôt à l'appel. "J'ai commencé à donner cette année au moment de ma majorité et là c'est la deuxième fois que je donne mon sang et ça reste toujours un plaisir (...) Je me mets à la place des gens qui ont un problème et je me dis que j'aurais bien aimé avoir du sang aussi pour pouvoir m'aider à vivre", explique Noguan qui sort de son examen de fin d'année scolaire sur le campus universitaire.

En Martinique un quart de nos dons du sang viennent de France. La générosité des donneurs est primordiale car nos populations ont des besoins spécifiques.

Voir le reportage de Delphine Bez et Stéphane Petit-Frère.
Don du sang Martinique
Interviennent dans le reportage :
Noguan, 18 ans, étudiante en droit
Josias, 19 ans 
Richard Mindeau, EFS
Docteur Gisèle Elana, responsable de drépanocytose enfants.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play