publicité

Georges Desportes définissait la poésie comme "le jazz de choc de l’esprit en jubilation"

La veillée de Georges Desportes, poète, écrivain, ancien chef de service à RFO, est prévue ce soir à la Joyau (Fort-de-France). Ses obséques seront célébrées demain (jeudi 11 août) à la cathédrale de la ville. L'universitaire Liliane Fardin rend hommage à ce grand martiniquais.

© Martinique1ere
© Martinique1ere
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Avant tout homme de lettres, Georges Desportes fut aussi directeur adjoint des services artistiques de la télévision publique locale (RFO, à l'époque, ndlr) et "se déclarait partisan d’une pensée obéissant aux lois du rêve et non à celles de la logique. Il appréciait l’extraordinaire créativité contemporaine, où disait-il, la technologie de pointe expérimente des combinaisons insolites qui utilisent à la fois l’informatique, le cinéma et ses truquages, les jeux vidéos, pour contribuer à faire revivre, modernes, le merveilleux et le fantastique de la science-fiction"...
 

Réveiller le souvenir de Georges Desportes

Et sa poésie trouve sa place dans ce monde-là. Sa poésie se trouve à l’aise dans le merveilleux comme dans le fantastique, car, dit-il, l’âme humaine a faim et soif de vérité et de fabulation", écrit Liliane Fardin, Agrégée de Lettres classiques, Maître de Conférences HDR à l’Université des Antilles. "Georges Desportes définissait la poésie comme "le jazz de choc de l’esprit en jubilation", ayant pour ambition de la "débalkaniser", bousculant les barrières qui figent les domaines artistiques"...Liliane Fardin rend hommage à celui qui était son oncle mais aussi son parrain et qui lui a donné le goût des lettres.
 

 

D'autres hommages

Le PPM salue l’écrivain martiniquais, ami d'Aimé Césaire. Président de l'Institut Aimé Césaire des Arts et des Lettres des Amériques et de l'Afrique, "il s'était donné pour objectif, jusqu'à ces derniers temps, la conservation et la valorisation des œuvres d’Aimé Césaire dans toutes ses dimensions", écrivent Serge Letchimy, Président et Johnny Hajjar, Secrétaire Général du Parti Progressiste Martiniquais.

Didier Laguerre, le Maire de Fort de France et son Conseil municipal saluent la mémoire de ce grand martiniquais et adressent de sincères condoléances à sa famille.

La veillée mercredi (10 août) au funérarium de la Joyau (Fort-de-France) de 18h à 22h00. 
Messe de funérailles le jeudi (11 août) à 15h00 à la cathédrale.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête