Gilles Floro, un génie musical des Antilles, disparu il y a 22 ans : hommage du pianiste de Kassav 

musique
Gilles Floro
L'artiste Gilles Floro, photographié par sa fille Taïna. ©Capture Facebook Gilles Floro / Taïna Floro / DR

22 juin 1999 - 22 juin 2021, déjà 22 ans que l’auteur compositeur guadeloupéen est décédé. Depuis cette disparition, les hommages se sont multipliés. Dernier en date, la reprise du titre "Bel Pawol Pou An Fanm", chanté en duo en 1996 avec Jean-Claude Naimro, le pianiste de Kassav.  

C’est au lendemain d’une "fête de la musique" que Gilles Floro a perdu la vie à l'âge de 36 ans, lors d’une décharge électrique sur le toit de sa maison, alors qu’il tentait d’installer une antenne de télévision.

Depuis cette disparition brutale, le musicien a reçu de multiples hommages, tant son talent de pianiste, d’auteur et de compositeur, ont marqué sa trop courte carrière.

Un artiste créatif et prolifique

 

La discographie de Gilles Floro forte de 11 albums (entre 1986 et 1999), est encore aujourd’hui, l’une des plus appréciées aux Antilles. Ce "génie musical" aux yeux de ses pairs, a inventé son propre style, avec une sonorité nouvelle qui emmène en général les puristes du zouk love, au firmament de la rêverie.

Dans ses compositions tournées vers l’amour, la nature, l’humain…le chanteur doté d’une grande créativité, avait une recherche poussée des harmonies, des accords et des mélodies. "Il était en avance sur son temps dans sa quête permanente d'innovation" reconnait la profession.

Clip Naimro / Floro
Quelques images du clip "Bel Pawol Pou An Fanm" tourné au Diamant en Martinique (mai 2021). ©Jima Kanor

"Bel Pawol Pou An Fanm"… la reprise

 

En 1996, Jean-Claude Naimro a partagé la chanson "Bel Pawol Pou An Fanm" avec Gilles. 25 ans plus tard, en guise d’hommage à son ami, le pianiste du groupe Kassav a décidé de revisiter ce titre composé en binôme. 

La sortie officielle du clip c'est ce vendredi 25 juin 2021 sur toutes les plates-formes légales.

 

Rafraichir ce titre composé avec Gilles Floro me semblait non seulement un bel hommage, mais aussi une excellente manière de faire perdurer cette œuvre.

 

J’ai aussi trouvé plus excitant pour ce projet de faire appel à deux talents de la nouvelle génération. Riddla et Staniski (l’arrangeur).

(Jean-Claude Naimro)

 

En plus des nombreux hommages musicaux qui ont été rendus à Gilles Floro depuis son décès, à Gourbeyre où il repose, la maison de la culture de cette commune a été baptisée avec son nom en 2009.

Tombe / sépulture / Gilles Floro
La sépulture de Gilles Floro au cimetière de Gourbeyre en Guadeloupe. ©Guy Etienne

 

La mort de Gilles a été comme une sorte de tsunami, en tous cas un choc très violent dans le milieu du zouk, parce qu’il y a plus de 20 ans, le zouk était à son apogée, et il en était un des artisans.

C'était en effet l’un des plus créatifs de sa génération, une des valeurs sûres de la musique antillaise.

 

Lorsque j’ai appris son décès dans les conditions que l’on sait, je me suis rendu en Guadeloupe, avec du matériel. On a immortalisé sa veillée et ses funérailles, avec une foule immense d’artistes, entre autres ceux des Aiglons, orchestre au sein duquel il a fait ses armes très jeune (...).

 

Au-delà de l’affection que j’ai pour Gilles, on savait tous que son absence allait laisser des séquelles à la production du zouk, en termes de qualité et impacter durablement son évolution.   

(Joslyn Vautor / producteur-réalisateur et ami de Gilles Floro)

 

Écoutez ce florilège de quelques-unes des chansons de Gilles Floro, un best-of mixé par le DJ Djahman.